Accueil / Auto & Transports / Résultats 2017 : Airbus a dépassé ses indicateurs de performances

Résultats 2017 : Airbus a dépassé ses indicateurs de performances

Résultats 2017 : Airbus a dépassé ses indicateurs de performances

Amsterdam, 15 février 2018 – Airbus SE (symbole boursier : AIR) a publié ses résultats pour
l’exercice 2017 et ses perspectives pour 2018. Tous les indicateurs clés de performances
2017 ont été dépassés, notamment grâce à de solides performances sous-jacentes.


« Nous avons surpassé tous nos indicateurs clés pour 2017, grâce à de très bonnes
performances opérationnelles, en particulier au dernier trimestre »
, a déclaré Tom Enders,
Président exécutif (CEO) d’Airbus. « En dépit de problèmes persistants sur les moteurs de
l’A320neo, nous avons poursuivi la montée en cadence de la production et avons finalement
livré un nombre record d’appareils. Concernant l’A400M, nous avons amélioré la situation en
matière industrielle et capacitaire, et convenu d’une remise à plat contractuelle avec les
clients gouvernementaux qui devrait sensiblement réduire les risques résiduels du
programme. Cela se traduit par le provisionnement d’une charge exceptionnelle.
Globalement, la robustesse de nos résultats 2017 nous conduit à proposer le versement d’un
dividende supérieur de 11 % par rapport à celui de l’année dernière. Cela témoigne de notre
confiance dans la croissance future de nos bénéfices et de notre trésorerie. »

Les prises de commandes(1) en 2017 ont augmenté à 158 milliards d’euros (2016 : 134
milliards d’euros), portant la valeur totale du carnet de commandes(1) à 997 milliards d’euros au
31 décembre 2017 (fin 2016 : 1 060 milliards d’euros).

Airbus a reçu 1 109 commandes nettes
d’avions commerciaux (2016 : 731 avions), soit un ratio commandes nettes / livraisons de 1,5. Le
carnet de commandes atteint un niveau record de 7 265 avions commerciaux. Les commandes
nettes d’hélicoptères se sont élevées à 335 (2016 : 353 commandes nettes), dont 48
exemplaires de la Famille Super Puma et 17 H175. En valeur, le ratio commandes nettes /
livraisons d’Helicopters est proche de 1. Defence and Space a continué d’enregistrer une
bonne dynamique, en particulier pour les avions militaires, dont les prises de commandes
incluent 22 avions de transport léger et moyen, cinq ravitailleurs A330 MRTT et le contrat
Eurofighter avec le Koweït. Deux satellites de télécommunications tout-électriques ont été
commandés au quatrième trimestre, en dépit d’un contexte de marché atone.

Leschangements de périmètre de Defence and Space ont eu un impact négatif de 1,9 milliard
d’euros sur le carnet de commandes, et de 1,5 milliard d’euros sur les prises de commandes.
Le chiffre d’affaires est stable à 66,8 milliards d’euros (2016 : 66,6 milliards d’euros). La
hausse des livraisons d’avions a été compensée par une baisse du chiffre d’affaires
d’environ 2 milliards d’euros induite par les changements de périmètre. Le chiffre d’affaires
de Commercial Aircraft a progressé de 3,5 %, avec la livraison record de 718 avions (2016 :
688 avions), dont 558 exemplaires de la Famille A320, 78 A350 XWB, 67 A330 et 15 A380.

Helicopters enregistre un chiffre d’affaires en légère baisse, avec la livraison de 409 unités
(2016 : 418 unités). Le chiffre d’affaires de Defence and Space traduit un impact négatif
d’environ 1,7 milliard d’euros résultant des changements de périmètre, mais progresse de
7 % sur une base comparable, en partie grâce aux avions militaires.

L’EBIT ajusté – une mesure alternative de la performance et un indicateur clé reflétant la
marge commerciale sous-jacente en excluant les charges ou bénéfices significatifs induits
par les variations des provisions pour les programmes, la restructuration, les effets de
change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d’activités -
s’est élevé à 4 253 millions d’euros (2016 : 3 955 millions d’euros).

:: Téléchargez le rapport complet – 18-02-15 Airbus – Communiqué Résultats année 2017 FR

Aller en haut