Accueil / Finances / Résultats : BMCE Bank Of Africa renforce son dynamisme commercial

Résultats : BMCE Bank Of Africa renforce son dynamisme commercial

Résultats : BMCE Bank Of Africa renforce son dynamisme commercial
A LIRE AUSSI...

Pour le Groupe BMCE Bank, le premier semestre 2017 ne souffre pas la comparaison avec celui de 2016 qui avait connu des performances exceptionnelles.

Pourtant, le groupe bancaire présidé par M. Othman Benjelloun est retombé droit sur ses pieds en réalisant une croissance portée par le Core Business.

Et c’est autour de ce mot d’ordre que tous les membres du top management de BMCE BANK OF AFRICA ont axé leurs interventions et explications.

Avec les précisions préalables de M. Brahim Benjelloun, Administrateur-Directeur général exécutif, qui dans sa présentation a précisé que le contexte économique mondial est certes caractérisé par un retour à la croissance économique, mais que le Maroc n’en avait pas profité au cours du premier semestre 2017 du fait d’un taux de croissance du PIB national de 1,2% en 2016, le plus bas depuis plus d’une décennie !

En cause également, un secteur bancaire qui sort difficilement de sa léthargie avec une évolution des dépôts bancaire de +2%, à 868 milliards de dirhams, et des crédits bancaires de +3%, à 778 milliards de dirhams.

Le Produit Net Bancaire du groupe BMCE Bank Of Africa, qu’il s’agisse du consolidé ou du social, a souffert de la contraction du résultat des activités de marché qui avait connu une poussée de 85% l’année dernière, mais qui a baissé de 51% à fin juin 2017.

Toutefois, le PNB social hors opérations de marchés a connu une croissance de 8,4 % au premier semestre 2017, à 3,5 milliards de dirhams, avec la précision de taille que 80% de celui-ci ont été réalisés par le réseau commercial.

La baisse du coût du risque de 40%, le recul de la sinistralité qui est passé de 8,3% à 7,7% et le renforcement de la couverture des risques de 60% à 64%, d’un semestre à l’autre, constituent la base de l’amélioration de la rentabilité du groupe bancaire.

D’autant que la dynamique commerciale a permis à BMCE Bank de réaliser des exploits en matière de gains de parts de marchés tant par les crédits à la clientèle que les dépôts de celle-ci.

En effet, les crédits accordés ont crû de 9,3%, de 107 à 117 milliards de dirhams, confortant la part de marché de 14,59% à 15,38%.

Les charges générales d’exploitation ont certes augmenté de 6,4%, à 1,7 milliards de dirhams, mais l’ouverture de 20 nouvelles agences les justifient une partie.

Au niveau du consolidé, BMCE Bank of Africa a réalisé, au premier semestre 2017, un Résultat Net Part du Groupe de 1,3 milliard de dirhams, en hausse de 3%.

Au niveau social uniquement, le Résultat Net se situe déjà à 1,11 milliard de dirhams, à + 3,4%. Les activités internationales de BMCE Bank Of Africa contribuent à hauteur de 41 % au Résultat Net Part du Groupe.

Et l’Afrique en particulier représente un tiers de ce RNPG, avec une contribution en hausse de 31% entre juin 2016 et 2017.

C’est pourquoi, si le Groupe BMCE Bank met l’accent sur sa dynamique commerciale au Maroc, son avenir restera tourné vers l’Afrique qui continue à lui procurer des perspectives de réelles sources de rentabilité…

 

Afifa Dassouli
lnt.ma

Aller en haut