jeudi 16 juillet 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Rhyno Protect, un robot de décontamination

Rhyno Protect, un robot de décontamination

Rhyno Protect, un robot de décontamination

Les murs, les sols, les poignées de portes seraient autant des vecteurs potentiels de la contagion du covid-19, estiment certaines études scientifiques. C’est la raison pour laquelle l’entreprise française Shark Robotics a adapté ses robots télécommandés pour les transformer en machines de désinfection capables de nettoyer des locaux de 50 000 m2 de surface, en seulement trois heures.

La société Shark Robotics s’était déjà distinguée lors de l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris quand les sapeurs-pompiers avaient employé son robot Colossus pour mener à distance des investigations sur le monument qui menaçait alors de s’écrouler.

L’entreprise développe et assemble dans ses locaux près de La Rochelle plusieurs type de robot, deux machines viennent d’être modifiées pour réaliser des missions de décontamination. « Notre objectif est d’apporter une solution robotique à une crise sanitaire permettant d’éloigner l’Homme du risque » nous explique Cyril Kabbarra, l’un des fondateurs de la société.

Tous les composants de la machine ont été brevetés et son efficacité prouvée avec succès en situation, dans des milieux contaminés par un autre virus, le H1N1, responsable de la grippe saisonnière.

Mais aussi efficace soit-il, le Rhyno Protect est de taille imposante, aussi, l’entreprise a conçu un autre robot plus petit. L’AGV est adapté aux intérieurs exigus hautement fréquentés comme les chambres de confinement des hôpitaux.

En revanche, il s’acquitte comme son grand frère des mêmes missions, celles de lutter à distance contre le virus du Covid-19 sans exposer au danger des êtres humains.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut