Accueil / Auto & Transports / Rosberg remporte le Grand Prix de Monaco devant Vettel et Hamilton

Rosberg remporte le Grand Prix de Monaco devant Vettel et Hamilton

Rosberg remporte le Grand Prix de Monaco devant Vettel et Hamilton

Nico Rosberg de Mercedes a remporté le GP de Monaco pour la troisième année de suite, dimanche, tirant profit d’une collision en fin de course impliquant le jeune Max Verstappen.

Lewis Hamilton, coéquipier de Rosberg, tentait de mériter une quatrième victoire cette saison. Il n’avait jamais cédé sa première place de départ et semblait en voie de gagner quand la Toro Rosso de Verstappen, 17 ans, a heurté l’arrière de la Lotus de Romain Grosjean.

La voiture de sûreté a dû se présenter, au début du 64e tour, et après que Hamilton ait dû faire un arrêt aux puits, il s’est retrouvé derrière Rosberg et la Ferrari de Sebastian Vettel.

Quand la voiture de sûreté a quitté, Hamilton n’avait plus que quelques tours pour les rattraper, sur le tracé où les dépassements sont les plus ardus en Formule Un.

Rosberg a donc pu signer un deuxième gain cette année, après celui au Grand Prix d’Espagne, il y a deux semaines.

Il est de retour dans la course au championnat des pilotes, mais les circonstances de sa victoire risquent bien de déplaire à Hamilton, qui menait Rosberg par 15 secondes quand Verstappen, à sa première course à Monaco, a voulu dépasser Grosjean mais a manqué d’espace.

Verstappen a fait valoir que le choc a été causé par un freinage trop hâtif de Grosjean.

Les commissaires de piste en ont jugé autrement, imposant à Verstappen une pénalité de cinq places sur la grille de départ du GP du Canada, qui aura lieu le 7 juin.

La décision d’appeler Hamilton aux puits a aussi été contre-productive. À la radio, l’Anglais, furieux, a d’ailleurs dit « arrêtez de me parler, s’il-vous-plait. »

« Je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens, alors je ne vais même pas essayer, a dit un Hamilton découragé après la course. Je pensais que Nico était aussi allé aux puits. Dans mon esprit, les gars derrière avaient fait la même chose. »

Après coup le directeur de Mercedes, Toto Wolff, a reconnu que ç’a été une erreur de le faire rentrer aux puits.

« Nous avons complètement mal jugé la situation, a dit Wolff. La seule chose à faire est de s’excuser. »

Rosberg a prévalu par 4,4 secondes devant Vettel et par six secondes devant Hamilton.

« Je suis très heureux, c’est sûr, mais je sais que j’ai été très chanceux, a dit Rosberg. Lewis a fait une brillante course et il méritait de gagner, mais parfois c’est comme ça, en course automobile. Je vais savourer le moment mais Lewis a été un peu plus solide ce week-end, alors je sais que j’ai beaucoup de travail devant moi. »

Les Red Bull de Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo ont complété le top-5. Le classement de Kvyat est le meilleur de l’écurie cette saison.

Au classement général, l’avance de Hamilton n’est plus que de 10 points sur Rosberg avec Vettel troisième, à 28 points du meneur.

rds.ca

Aller en haut