Accueil / Tic & Telecoms / Royaume-Uni: Google va analyser les données médicales d’1,6 million de patients

Royaume-Uni: Google va analyser les données médicales d’1,6 million de patients

Royaume-Uni: Google va analyser les données médicales d’1,6 million de patients

HIGH-TECH A la clé, des décisions médicales et des diagnostics plus rapides et un meilleur traitement des patients grâce à l’intelligence artificielle…

DeepMind, société spécialisée en intelligence artificielle et propriété de Google depuis 2014, a désormais accès aux données médicales d’1,6 million de patients britanniques.

L’objectif ? A travers une future plateforme baptisée « Patient rescue » (« Sauvetage des patients »), le géant américain entend faciliter et accélérer les processus de décisions médicales et de diagnostics.

Apporter une expertise technique aux médecins

Une amélioration dont profitent déjà les services de santé américains avec Watson, une technologie développée par IBM permettant, entre autres, de réaliser en quelques minutes des analyses qui prenaient auparavant des semaines, rappelle Le Figaro.

DeepMind a d’ailleurs confirmé son intention de prendre une voie similaire et de « soutenir les médecins en leur apportant une expertise technique qui les aidera à soigner le mieux possible leurs patients », annonce la société sur son site internet.

Des données parfois sensibles

Reste que les données recueillies par Google sont parfois sensibles, comme le recours à un avortement où le statut VIH des patients concernés, s’est inquiété New Scientist, qui a révélé l’information vendredi.

Si les responsables des hôpitaux impliqués ont assuré que les données seraient chiffrées, sécurisées, et que les personnes auxquelles elles sont rattachées ne seraient pas identifiables, le magazine spécialisé persiste et indique que parmi les informations concernées par l’accord se trouvent des noms, des photos et des numéros de sécurité sociale.

agence/20minutes.fr

Aller en haut