Accueil / International / Safran : des doutes sur Zodiac, UBS passe à la vente.

Safran : des doutes sur Zodiac, UBS passe à la vente.

Safran : des doutes sur Zodiac, UBS passe à la vente.

Le rapprochement de Safran et de Zodiac Aerospace constitue, selon UBS, un ‘facteur d’incertitudes’ pour le premier des deux équipementiers aéronautiques français. Les analystes sabrent donc leur conseil sur le titre Safran, qui passe directement d”achat’ à ‘vendre’. L’objectif de cours est abaissé de 67 à 60 euros.

Certes, UBS ‘considère globalement Safran comme l’une des valeurs de la plus haute qualité qui soit dans le compartiment aéro-spatial’. Oui, mais l’acquisition envisagée de Zodiac, ‘une opération importante’, ‘n’est pas bon marché’, juge UBS. De plus, ‘la complexité du processus d’intégration pourrait perturber la feuille de route (que Safran) s’est fixé à moyen terme’, redoute une note.

Quid des conséquences de l’opération sur les comptes de Safran ? UBS retient l’hypothèse de synergies de 150 millions d’euros durant la troisième année suivant le bouclage de l’opération. Soit moins que les 200 millions visés par Safran, chiffre qui à ce stade suscite des doutes de la part d’UBS, qui évoque la différence des activités des deux groupes.

Enfin, concernant le coeur de métier actuel de Safran, la motorisation, attention à la transition entre le moteur CFM56 et le LEAP, ainsi qu’à une moindre croissance du marché des services de maintenance associés : 6-7% en 2017/2018, prévoit désormais UBS, contre 7/8% précédemment.

Bref, UBS estime que l’action Safran devrait, seule, se diriger vers 63 euros. Mais en raison des incertitudes et des craintes de destruction de valeur entourant “l’opération Zodiac”, les analystes retranchent trois euros, d’où leur nouvelle cible.

zonebourse

Aller en haut