Accueil / Mines & Energies / Sahara Group envisage de mobiliser 1,4 milliard $ via une ouverture de capital…

Sahara Group envisage de mobiliser 1,4 milliard $ via une ouverture de capital…

Sahara Group envisage de mobiliser 1,4 milliard $ via une ouverture de capital…

Sahara Group envisage de mobiliser 1,4 milliard $ via une ouverture de capital et en emprunt international

Sahara Group une holding nigériane dont les activités sont diversifiées sur les segments des hydrocarbures et de l’énergie au Nigéria, a indiqué son intention de mobiliser jusqu’à 1,4 milliard $. Pour cela l’entreprise dont le chiffre d’affaires a atteint 10 milliards $ en 2014, devrait effectuer un emprunt international de 800 millions $ d’ici la fin octobre, et une double introduction sur les bourses de Lagos et de Londres avec pour objectif mobiliser 600 millions $.

Selon Tonye Cole (photo), le directeur exécutif du groupe, l’argent devrait permettre de racheter des puits pétroliers et porter ses capacités de brut disponibles à 60 000 barils par jour. « Notre ambition est de devenir dans cinq ans, un des gros producteurs endogènes de pétrole au Nigéria. Cela dépendra fortement des introductions en bourse », a-t-il fait savoir

Tout comme Seplat Petroleum Development Co ou encore Shoreline Group, Sahara Group veut tirer profit de la loi sur l’indigénisation de l’exploitation des hydrocarbures au Nigeria, qui a permis aux entreprises locales de porter leurs capacités de production à 400 000 barils/jours. Pour sa levée de fonds, Sahara Group devrait, dans les prochaines semaines, conduire un road show aux Etats-Unis et en Europe, même si les noms des banques arrangeuses n’ont pas été révélés.

Pour rappel, Seplat Petroleum avait été, en 2014, la première entreprise nigériane à procéder à une double introduction sur les marchés financiers de Lagos et de Londres. Mais depuis lors, la valeur de son action a chuté de 69% sur le marché financier anglais, dans un contexte marqué par la chute de plus de la moitié, des prix du baril de pétrole en 2014. Le groupe Dangote a également annoncé pour 2016, une initiative du même genre pour son groupe des matériaux de construction.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut