Accueil / Finances / Salon des Banques et des PME de l’UEMOA : La seconde édition se tiendra du 12 au 16 octobre à Bamako

Salon des Banques et des PME de l’UEMOA : La seconde édition se tiendra du 12 au 16 octobre à Bamako

Salon des Banques et des PME de l’UEMOA : La seconde édition se tiendra du 12 au 16 octobre à Bamako

Du 12 au 16 octobre 2016, Bamako abritera la 2ème édition du salon des Banques et des PME de l’UEMOA, sous le thème : « La PME dans l’UEMOA face aux exigences de compétitive mondiale ». L’annonce a été faite, le lundi 3 septembre 2016, au cours d’une conférence de presse au ministère de la promotion et de l’investissement et du secteur privé. C’était en présence du ministre Konimba Sidibé, du Président du comité régional d’organisation et administrateur du Salon, Youepéné Hermann Nagalo, le vice-président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali, DJibril Baba Tabouré.

 

Placé sous la Présidence de la commission de l’UEMOA et sous le Parrainage du ministre de la promotion et de l’investissement et du secteur privé, Konimba Sidibé, le salon des Banques et des PME de l’UEMOA est une rencontre annuelle tournante dans l’espace UEMOA à la demande des PME et des structures financiers. 3000 visiteurs sont attendus à ce salon dont 150 experts et 300 exposants. Le Président du comité régional d’organisation et administrateur du Salon, Youepéné Hermann Nagalo dira qu’au delà de tout, ce salon sera une réussite du fait que Bamako reste un pays d’accueil. Il a fait savoir qu’ils sont ici pour discuter entre acteurs du secteur privé, c’est-a-dire les PME, mais aussi sur leurs préoccupations, de partager les difficultés et les meilleures pratiques ainsi que des stratégies innovantes pour mieux s’insérer dans l’économie face à une concurrence mondiale .

De même, il a déclaré qu’au delà de ça qu’il ya autour de ces PME les différentes structures dont les banques représentées par l’APBF, les secteurs privés et bien d’autres. Plus loin, il a souligné qu’il est important qu’au delà des dispositions qui ont été prises par l’Etat par l’Union pour effectivement lutter contre la pauvreté que les PME jouent leur rôle. Par ailleurs, L’administrateur du salon a fait savoir que les activités prévues porteront entre autres sur : des rencontres business to business (B2B) ; des expositions de produits/services des PME et des partenaires ; une conférence inaugurale, des panels, des ateliers ; un guichet emploi et un guichet coaching des créateurs ; des formations de haut niveau pour les managers des PME. Aussi, il a annoncé qu’il y aura trois thématiques : « nouveau dispositif de financement des PME dans l’UEMOA : contraintes et opportunités » ; « défis de développement des pays de l’Union et solutions innovantes des PME » ; « qualité et normalisation des produits et services des PME ; état des lieux et enjeux pour la compétitivité».

Après l’intervention du vice Président de la CCIM, qui a d’ailleurs apprécie l’organisation de ce salon, le ministre de la promotion et de l’investissement et du secteur privé, Konimba Sidibé a salué l’initiative de la tenue de ce salon au Mali. Aux dires du ministre, l’organisation de ce salon est d’une importance capitale compte tenu du programme fondé et bien déterminé. Pour lui, ils ont accepté de parrainer l’événement parce qu’ils pensent que la question des PME est vitale aujourd’hui au Mail, mais aussi pour toute la zone UEMOA et du monde. Plus loin, il a expliqué que la seule solution pour la question de l’emploi reste les PME. « Si les PME ne se développent pas, le pays ne se développera pas. C’est pour cette raison que l’appui aux PME est une question stratégique. Il faut aller dans le sens du soutien aux PME », a-t-il précisé.

Ousmane Baba Dramé / maliweb.net

Aller en haut