Accueil / Mines & Energies / Salon international des mines du Sénégal : Le rôle du secteur minier dans le développement territorial au cœur de la 4ème édition

Salon international des mines du Sénégal : Le rôle du secteur minier dans le développement territorial au cœur de la 4ème édition

Salon international des mines du Sénégal : Le rôle du secteur minier dans le développement territorial au cœur de la 4ème édition

La 4ème édition du Salon international des mines du Sénégal (Sim) est prévue du 8 au 10 novembre prochains sur le thème : « le secteur minier, un levier de développement territorial ».

Le compte-à-rebours en direction de la 4ème édition du Salon international des mines du Sénégal (Sim) est lancé. L’événement va se dérouler du 8 au 10 novembre prochain à Dakar. Organisée par le ministère de l’Industrie et des Mines, en association avec Ame Trade Ltd, cette rencontre de trois jours sera ponctuée de sessions plénières, d’ateliers techniques, d’une exposition commerciale et de visites des sites miniers du Sénégal. Elle aura comme fil conducteur le thème : « Le secteur minier, un levier de développement territorial ».
Lançant, hier, les activités préparatoires du Sim 2016, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, Mamadou Diop, a insisté sur l’importance du thème de cette édition qui, selon lui, « répond aux exigences d’une synergie à développer entre les acteurs publics et privés pour contribuer à la viabilité de nos territoires à travers la valorisation des ressources minérales », comme l’a voulu le chef de l’Etat à travers l’Acte 3 de la décentralisation. Il a rappelé que pour la contribution du secteur minier à l’atteinte de cet objectif, le gouvernement a opté pour une politique minière de développement des territoires consistant en la transformation des grandes zones riches en ressources minérales en véritables pôles-territoires de développement. Le tout reposant sur un esprit de redistribution équitable des revenus miniers de l’Etat et de promotion de la transparence dans l’exploitation des ressources minérales.
« Notre objectif est de promouvoir le secteur minier national et de créer un meilleur cadre pour améliorer la contribution de l’industrie minière au développement social et économique des territoires. Plus que par le passé, la visibilité de l’apport des mines sur l’amélioration des conditions de vie des populations locales sera accrue », a-t-il dit. Ainsi, il a annoncé, avec l’adoption future du Code minier, la création d’un Fonds d’appui au développement local alimenté par 0,5 % du chiffre d’affaires hors taxes des sociétés minières. Ce nouvel instrument viendra s’ajouter au Fonds d’appui et de péréquation des collectivités locales dont le budget est alimenté par le budget général de l’Etat.
Comme lors des précédentes éditions, des investisseurs internationaux, des spécialistes des mines et du pétrole, des institutions financières, sont attendus à cette rencontre. De même que des dirigeants du secteur minier en Afrique de l’Ouest, des partenaires au développement et des entreprises impliquées dans l’exploration minière et dans les services connexes.
Sim Sénégal, qui s’est déjà imposé comme l’un des principaux événements sur le secteur minier en Afrique de l’Ouest, offre l’opportunité aux participants de tisser des relations d’affaires, de découvrir les dernières technologies et les nouveaux produits, de promouvoir leurs produits et services…Le dernier Salon, tenu en 2014, avait enregistré la participation de 518 délégués, de 14 sponsors, de 60 intervenants pour 136 sociétés et 20 pays représentés parmi lesquels, l’Australie, la Belgique, le Canada, la France, l’Allemagne, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, Singapour, l’Afrique du Sud… En marge du Sim, il sera organisé, la seconde édition de l’atelier de concertation sur la Rse dans les industries extractives en Afrique de l’Ouest. Cette rencontre est à l’initiative du ministère de l’Industrie et des Mines et l’Institution de la Francophonie pour le développement durable (Ifdd).

Elhadji Ibrahima THIAM / lesoleil.sn

Aller en haut