mercredi 23 septembre 2020
Accueil / Finances / Secteur des Assurances: les pays francophones d’Afrique face aux défis du contrôle basé sur les risques

Secteur des Assurances: les pays francophones d’Afrique face aux défis du contrôle basé sur les risques

Secteur des Assurances: les pays francophones d’Afrique face aux défis du contrôle basé sur les risques

‘’Les défis et enjeux du contrôle basé sur les risques dans les marchés émergents’’ . Tel est le thème du séminaire régional francophone organisé par la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CiMA), en collaboration avec l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution française (ACPR). L’objectif de ce séminaire était de trouver des solutions pragmatiques pour relever les défis auxquels les sociétés d’assurance doivent faire face pour renforcer l’inclusion financière des populations.

Selon le Directeur du Secteur financier et de la Compétitivité au ministère des Finances et du Budget, M. Bamba Kâ, les sociétés d’assurance implantées au Sénégal ont plusieurs défis à relever pour renforcer l’inclusion financière des populations. D’après lui, ce séminaire se tient dans un contexte de réformes majeures pour le secteur des assurances, avec l’adoption en octobre 2019 d’une règlementation sur l’assurance islamique par le Conseil des ministres de la CIMA, entre autres. ‘’Les nombreux défis que le secteur des assurances doit relever sont notamment l’assurance des risques nouveaux, la cyber-sécurité, les risques climatiques, l’assurance des populations à faible revenu dans le but de renforcer l’inclusion financière des populations’’ a-t-il notamment indiqué.

Quant à Adam Issa, commissaire contrôleur général à la CIMA, venu représenter le secrétaire général de cette organisation à l’ouverture du séminaire, il a estimé que la Conférence inter-africaine des marchés d’assurances est en train de mettre en place un dispositif de bonne gouvernance pour que le contrôle soit bien adapté et puisse prendre en charge certains aspects des compagnies d’assurance. ‘’Depuis 2012, la CIMA a recommandé la mise en place d’un dispositif de contrôle interne dans les compagnies d’assurance, pour qu’elles soient mieux gérées, afin qu’on ait des retours sur le comportement des dirigeants’’, a expliqué M. Issa.

pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut