Accueil / Développement / Sécurité alimentaire : des experts ouest-africains en conclave à Lomé sur la gestion des stocks…

Sécurité alimentaire : des experts ouest-africains en conclave à Lomé sur la gestion des stocks…

Sécurité alimentaire : des experts ouest-africains en conclave à Lomé sur la gestion des stocks…

“Sécurité alimentaire : des experts ouest-africains en conclave à Lomé sur la gestion des stocks nationaux “

Des experts de l’Afrique de l’ouest participent lundi et mardi à Lomé, à la réunion annuelle des sociétés en charge de la gestion des stocks nationaux de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, un projet visant à doter la région de moyens d’atténuer les effets liés à l’insécurité alimentaire.
Cette rencontre initiée par l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) bénéficie de l’appui financier de l’Union européenne et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest (projet stock CEDEAO).
La réunion entend permettre à l’ensemble des acteurs d’échanger sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la réserve régionale de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et de discuter de la composante II du projet d’appui au stockage portant sur l’appui aux dystèmes de stockage nationaux et à leur mise en réseau.
La réunion permettra également de discuter de l’harmonisation des politiques nationales de stockage et de renforcer les capacités pour une bonne gestion des stocks.
Les participants suivront une présentation de la troisième ligne de défense pour prévenir et gérer les crises alimentaires, complémentaires des stocks de proximité et des stocks nationaux de sécurité alimentaire en cas de crises alimentaires et nutritionnelles répétitives et de la hausse des prix internationaux sur ceux-ci, communément appelée “RRSA”. Elle vise à compléter les efforts des Etats membres pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée, à exprimer la solidarité régionale à l’égard des Etats membres et des populations affectées.
D’une durée de 5 ans, le projet devrait contribuer au cours des quatre premières années à la constitution de 176.000 tonnes de céréales dont 60.000 tonnes de stocks physiques et 116.000 tonnes en termes de réserve financière.
Les experts de la CEDEAO discuteront sur l’opérationnalisation du cadre de coopération notamment la contribution des Etats au stock physique de RRSA et du Réseau des sociétés et offices nationaux de gestion des stocks (RESOGEST).
Ils suivront le rapport d’activité et la proposition d’une feuille de route du bureau RESOGEST et la présentation des modalités de mise en œuvre des activités de la composante II dudit projet.
Le représentant du ministère en charge de l’Agriculture, M. Traoré Abdel a rappelé que “c’est à la suite de la crise alimentaire qui a secoué les pays membres de la CEDEAO en 2012, que la 42ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de la CEDEAO tenue les 27 et 28 février en Côte d’Ivoire a adopté l’acte additionnel, établissant la RRSA”.
Il a affirmé que le Togo se positionne non seulement comme un pays fournisseur des stocks pour la RRSA mais aussi comme un pôle de stockage pour la Réserve grâce l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT).

china.org.cn

Aller en haut