Accueil / Finances / Selon AfricArena, les financements mobilisés par les startups africaines atteindront 1 milliard $ d’ici la fin de l’année 2018

Selon AfricArena, les financements mobilisés par les startups africaines atteindront 1 milliard $ d’ici la fin de l’année 2018

Selon AfricArena, les financements mobilisés par les startups africaines atteindront 1 milliard $ d’ici la fin de l’année 2018

Les fonds sous forme de capital-risque levés par des startups africaines augmenteront de plus de 100 % et atteindront 1 milliard $ d’ici la fin de l’année 2018, estime la plateforme africaine AfricArena qui met en relation des investisseurs avec des start-uppers du continent.

Sur la base de « recherches internes » réalisées au courant de l’année avec ses partenaires, à l’instar de la banque publique française BPI France, l’accélérateur d’écosystème panafricain AfricArena s’attend à ce que les fonds levés par les startups atteignent un niveau record de 1 milliard $. Christophe Viarnaud, directeur général d’AfricArena soutient que ces financements seront encore plus importants au cours des prochaines décennies.

« En 2050 et 2100, il y aura plus de 50 villes de plus d’un million d’habitants sur le continent africain. La majorité des villes les plus peuplées du monde se trouveront en Afrique. Ce facteur conduira à une augmentation des investissements sur le continent. C’est pourquoi nous prévoyons que les investissements dans les nouvelles entreprises de technologie africaines dépasseront la barre des 10 milliards $ par an au cours de la prochaine décennie » a-t-il indiqué.

Durant les six premiers mois de l’année en cours, les startups du continent ont levé 168,6 millions $ selon le site spécialisé WeeTracker. Pour la seule année 2017, les startups avaient levé un montant global de 560 millions $ avait indiqué le fonds de capital-risque Partech Africa dans une autre étude.

Chamberline Moko

agenceecofin

Aller en haut