Accueil / Développement / Sénégal, Cevital va investir dans des mégaprojets industriels

Sénégal, Cevital va investir dans des mégaprojets industriels

Sénégal, Cevital va investir dans des mégaprojets industriels

Le géant algérien de l’agroalimentaire, Cevital, est fin prêt à mobiliser au Sénégal d’importants investissements dans les mines, le ferroviaire, le raffinage des huileries, l’énergie et les services. Son président, le magnat Issaad Rebrab, a rencontré Macky Sall en marge de sa visite à Alger, le mardi 13 janvier 2015. Coût des investissements, plus de 250 milliards de f CFA.

Le président Macky Sall fait les yeux doux à Issaad Rebrab. Après Djibouti et dernièrement le Mali, où il est annoncé pour la reprise du complexe sucrier de Markala, au nord du pays, le géant algérien de l’agroalimentaire, Cevital, va à l’assaut du marché sénégalais. Le président du groupe Issaad Rebrab, la plus grosse fortune en Algérie et premier pourvoyeur d’emplois, prend l’option sérieuse d’investir au Sénégal dans des mégaprojets stratégiques (mines, énergie, lignes ferroviaires, raffinerie des oléagineux, services) pour accompagner le chef de l’Etat Macky Sall dans la mise en route du PSE (Plan Sénégal Émergent). Cette forte volonté du groupe Cevital à mobiliser d’importants investissements au Sénégal s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de déploiement dans le continent africain.

Cevital devrait, sauf changement de casting, investir plus de 250 milliards de f CFA dans ses projets ciblés, selon une source autorisée, contactée par Les Afriques. Le président Issaad Rebrab effectuera une mission à Dakar dans les prochains jours avec une équipe d’experts pour la finalisation des conventions. L’arrivée de Cevital au Sénégal, très intéressé par l’extraction des phosphates, des mines, la fourniture d’énergie low cost, le raffinage des oléagineux et les services, est une marque de confiance du bon climat des affaires du pays. C’est l’un des premiers partenariats porteurs qui se construit sur l’axe Sud-Sud .Quelque 600 chefs d’entreprise algériens qui accordent une importance aux investissements stratégiques au Sénégal ont pris part à la table ronde d’informations sur les opportunités d’affaires et d’investissements organisée par la délégation sénégalaise. Le chef de l’état Macky Sall n’est pas rentré bredouille. Dans ses valises, un gros contrat…

(La suite à lire dans le prochain numéro du magazine Les Afriques)

Par Ismael AIDARA, Rédacteur en chef délégué
lesafriques.com

Aller en haut