Accueil / Tic & Telecoms / Sénégal : le gouvernement a lancé l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G

Sénégal : le gouvernement a lancé l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G

Sénégal : le gouvernement a lancé l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G

Au cours d’une conférence de presse organisée le 16 novembre 2015, le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) du Sénégal, Abdou Karim Sall, a annoncé le lancement, par le gouvernement, de l’appel à candidature pour l’attribution d’une licence 4G dans le pays. Le patron de l’organe de régulation des télécoms a précisé que ce processus, dans une première phase, est uniquement ouvert aux opérateurs télécoms déjà présents au Sénégal.

Selon Abdou Karim Sall, les avantages de la 4G sont multiples. « Le consommateur sénégalais pourra ; à partir de son téléphone mobile ; bénéficier facilement des applications multimédias dédiées à plusieurs usages (…) D’un point de vue plus général, la 4G aura des impacts positifs dans plusieurs secteurs économiques et va contribuer fortement à la stratégie numérique de l’Etat », a-t-il expliqué.

Le lancement de la course pour la 4G au Sénégal n’est que la suite logique de la phase d’expérimentation de cette technologie mobile, menée en 2014 par les sociétés télécoms Sonatel et Tigo de Millicom International Cellular.

L’opérateur historique l’a testé dans le pays du 10 octobre 2013 jusqu’au 31 mars 2015, délai de rigueur imposé par l’ARTP. Soit 17 mois. Tigo avait mené ses tests dès le 3 décembre 2014. Soit 4 mois. Seul Expresso n’a pas effectué de tests sur la 4G.

Muriel Edjo
agenceecofin.com

Aller en haut