Accueil / Tic & Telecoms / Sénégal : Tigo, grand gagnant de la portabilité un an après son introduction dans le pays

Sénégal : Tigo, grand gagnant de la portabilité un an après son introduction dans le pays

Sénégal : Tigo, grand gagnant de la portabilité un an après son introduction dans le pays

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a dressé le bilan de la portabilité des numéros, un an après son introduction au Sénégal. Il ressort, selon les statistiques du régulateur télécoms, que l’opérateur de téléphonie mobile Tigo, filiale du groupe télécoms luxembourgeois Millicom International Cellular (MIC), est le réseau préféré des Sénégalais.

Sur les 6 337 abonnés qui ont manifesté leur intention de quitter leur opérateur d’origine pour un nouvel opérateur, sans changer pour autant de carte SIM et donc de numéro, l’Artp indique que Tigo a accueilli 2 122 abonnés. Orange en a accueilli 1 026 tandis qu’Expresso, filiale du groupe télécoms soudanais Sudatel, n’a enregistré que 719 abonnés issus de la portabilité des numéros. Le régulateur télécoms indique, par ailleurs, que c’est Orange qui a payé le plus lourd tribut depuis l’avènement de la portabilité. L’opérateur leader a perdu 2 249 clients au profit de ses concurrents. Expresso en a perdu 786 et Tigo, 732.

Sur les 6 337 abonnés qui ont manifesté leur intention de quitter leur opérateur d’origine, seuls 3 867 ont effectivement obtenu le droit de rejoindre les rangs d’un autre opérateur télécoms. 2 578 demandes de portabilité ont été rejetées du fait de l’identité non prouvée du demandeur.

Pour éviter que naissent des freins à la portabilité dont l’objectif est une amélioration de la qualité du service offert par les opérateurs télécoms, l’Artp a mis en place une cellule de réclamation clients. Elle est chargée d’étudier les différents cas de rejets de portabilité que rencontrent les abonnés.

La portabilité a été introduite au Sénégal le 1er septembre 2015.

 

 

 

Muriel Edjo / agence ecofin

Aller en haut