Accueil / Développement / Séoul et Téhéran renforcent leur coopération dans les TIC

Séoul et Téhéran renforcent leur coopération dans les TIC

Séoul et Téhéran renforcent leur coopération dans les TIC
Le ministre de la Science, des TIC et de la Planification du futur Choi Yang-hee serre la main de son homologue iranien Mahmou Mahmoud Vaezi ce mercredi 31 août 2016 à Séoul.

 

SEOUL, 31 août (Yonhap) — La Corée du Sud et l’Iran ont signé ce mercredi un protocole d’entente révisé afin de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), a fait savoir le ministère de la Science, des TIC et de la Planification du futur.

Cette révision du protocole a été signée à Séoul par le ministre des Sciences Choi Yang-hee et son homologue iranien Mahmou Mahmoud Vaezi.

L’accord avait été paraphé pour la première fois en 1990, avant que la Corée du Sud ne rejoigne les sanctions internationales contre le régime iranien.

Les deux ministres sont convenus du besoin de coopérer à nouveau dans le domaine de la science et de la technologie, selon le ministère, qui va remettre sur pied dès que possible un comité conjoint dans le domaine de la science et des technologies, dont les activités avaient cessé en 2004.

«Je demande au gouvernement iranien de soutenir largement les efforts des entreprises sud-coréennes pour pénétrer en Iran, qui possède un très grand potentiel dans le secteur des TIC», a déclaré le ministre sud-coréen.

Choi a également demandé au gouvernement iranien de prendre des mesures de suivi concernant les protocoles d’entente signés lors de la visite d’État de la présidente Park Geun-hye en Iran en mai.

Le ministre iranien visitera les sièges des grandes entreprises de l’électronique du pays, notamment celui de Samsung Electronics Co., selon des représentants du ministère.

La marché iranien des TIC était estimé en 2014 à 17,9 milliards de dollars et devrait croître à 29,8 milliards de dollars en 2020.

 

 

mathieu@yna.co.kr / yonhapnews.co.kr

Aller en haut