Accueil / Finances / Séoul promet 5 milliards de dollars pour l’Afrique

Séoul promet 5 milliards de dollars pour l’Afrique

Séoul promet 5 milliards de dollars pour l’Afrique

La Corée du Sud, qui est sortie de la pauvreté en deux décennies, veut accroître les relations économiques et la coopération avec le continent, a annoncé le 1er vice-ministre et ministre de la stratégie et de la finance sud-coréen à l’occasion de la Koafec (Korea-Africa economic cooperation) qui se tient à Séoul du 24 au 27 octobre. Ces nouveaux engagements, qui pourraient être doublés à moyen terme, portent sur les années 2017 et 2018.

C’est devant les représentants d’une quarantaine de pays africains et quelques centaines de participants à la conférence ministérielle Koafec (Korea-Africa economic cooperation) que Sang-mok Choi a annoncé l’intention de la Corée du Sud de consacrer 5 milliards de dollars à des projets en Afrique. Ce montant sera financé sur la période 2017-2018, selon le 1er vice-ministre et ministre de la stratégie et de la finance ayant ajouté que dix milliards pourraient suivre à moyen-terme.

Plusieurs projets d’ores et déjà signés

“Nous avons décidé d’accroître nos relations de partenariats avec l’Afrique”, a sobrement indiqué Sang-mok Choi. La cérémonie qui s’est tenue le 25 octobre à Séoul a permis d’annoncer quelques projets concrets, pour lesquels des lettres d’intention ont été signées à hauteur de 160 millions de dollars : ressources forestières en Ouganda, halieutiques au Kenya, réseau électrique en Tanzanie, parc intégré en Éthiopie. Un projet de 110 millions de dollars, lié à l’oncologie, a aussi été évoqué pour la Côte d’Ivoire.

Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut