Accueil / Développement / SERVICOM termine 2016 avec un résultat d’exploitation de 9,2 millions de dinars

SERVICOM termine 2016 avec un résultat d’exploitation de 9,2 millions de dinars

SERVICOM termine 2016 avec un résultat d’exploitation de 9,2 millions de dinars

Créée il y’a une dizaine d’années à l’initiative de jeunes promoteurs, SERVICOM est devenue aujourd’hui un groupe polyvalent, diversifié et présent dans plusieurs pays (Tunisie, Libye, Maroc, Algérie et France). Le Groupe, dirigé par M. Majdi Zarkouna, se présente comme une société multidisciplinaire dans le domaine de l’infrastructure avec quatre lignes de métiers à fortes synergies.

A quelques semaines de la tenue de son Assemblée Générale Ordinaire, prévue pour le 03 juillet prochain, la société a organisé le mardi 06 juin 2017 une communication financière au siège de la Bourse de Tunis durant laquelle son PDG, M. Zarkouna, a présenté les réalisations du Groupe durant l’exercice 2016 ainsi que les prévisions pour l’année en cours.

Réalisations de 2016

2016 a été une bonne année pour le Groupe SERVICOM. Après deux années de forte croissance, durant lesquelles SERVICOM a doublé de taille (entre 2012 et 2014), la société a opté pour privilégier la rentabilité pour les années 2015 et 2016 .

Le Groupe affiche ainsi en 2016 une croissance des revenus de 9% avec un chiffre d’affaires consolidé de 70,1 millions de dinars contre 64,5 millions en 2015. L’EBITDA a progressé de 12% pour atteindre 15,3 millions de dinars tandis que l’EBIT s’est envolé de 23% à 9,1 millions de dinars.

La marge d’exploitation passe de 11,5% en 2015 à 13,1% en 2016, soit une amélioration de 1,6% et le résultat d’exploitation augmente de 23% passant de 7,4 millions de dinars en 2015 à 9,2 millions en 2016.

Travaux Publics

Coeur de métier du Groupe, cette activité a affiché une croissance annuelle de 15% tirée par l’activité VRD avec des revenus s’élevant à 48,8 millions de dinars en 2016 contre 42,6 millions un an plus tôt.

L’EBIT, qui a plus que doublé entre 2014 et 2015 passant de 3,2 à 7,7 millions de dinars (représentant respectivement 9% et 18% des revenus) a continué à croitre de 20% en 2016 pour s’établir à 9,3 millions de dinars.

A fin décembre 2016, le carnet de commandes affiche un total de 39 millions de dinars.

Selon M. Zarkouna, SERVICOM a mis en service deux usines d’asphalte ces dernières années et projette de mettre en place une nouvelle usine de préfabriqué en béton. La société a également privilégié les projets de tailles plus importantes avec l’obtention de l’agrément illimité du Ministère de l’Equipement pour les travaux routiers lui permettant de participer à tous les appels d’offres publics concernant les routes indépendamment de leurs tailles.


Climatisation et chauffage

Les revenus de l’activité Climatisation et Chauffage sont restés stables par rapport à 2015 pour s’établir à 8,4 millions de dinars. En revanche, la marge d’exploitation a baissé de 2,7 points de pourcentage passant de 11,2% en 2015 à 8,5% en 2016. Cette régression est due essentiellement au ralentissement de l’activité de la filiale marocaine.

Cependant, le Groupe affiche une croissance importante du segment service en Tunisie en 2016 contribuant à l’amélioration de la profitabilité de l’activité avec un chiffre d’affaires de 791 mille dinars représentant 9,3% du chiffre d’affaires global de l’activité.

Ascenseurs

L’activité accuse une baisse de 22% des revenus passant de 9,1 millions de dinars en 2015 à 7,1 millions au 31 décembre 2016, due à la baisse de l’activité de la filiale marocaine.

La baisse de rentabilité (chute de l’EBITDA de 86% à 128 mille dinars) est due à l’épuration des anciens marchés réalisés avec des marques concurrentes et qui ont accusé des retards.

Les prévisions de croissance et d’amélioration de la rentabilité sont prometteuses, explique M. Zarkouna, étant donné l’entrée en activité de l’usine de fabrication située à Djebel El Ouest et la stratégie d’expansion régionale déjà entamée en France.

La société envisage ainsi de développer de nouveaux produits et d’améliorer de la qualité des produits existants de façon continue : conception des ascenseurs de charge allant de 800 kg jusqu’à 2.000 kg pour compléter la gamme de charge inférieure à 630 kg.

Télécom

Marquée par un désengagement total des activités Réseaux d’entreprises et RLA, l’activité Télécom a réalisé un bond de 25% de ses revenus pour atteindre 4,5 millions de dinars. L’EBITDA affiche ainsi une nette amélioration de 31% passant de 527 mille dinars en 2015 à 691 mille dinars en 2016.

La marge d’exploitation, quant à elle, progresse de 2,1 points de pourcentage pour s’établir à 7,1%.

Omar El Oudi

ilboursa

Aller en haut