Accueil / Finances / SFI et Coris Bank: 30 millions de dollars pour le financement du secteur privé

SFI et Coris Bank: 30 millions de dollars pour le financement du secteur privé

SFI et Coris Bank: 30 millions de dollars pour le financement du secteur privé

Le 3 février 2015, la représentante résidente de la Société financière internationale (SFI), a rendu visite à son partenaire Coris Bank International (CBI).

Cette démarche du première responsable régional de la SFI s’inscrit dans le cadre du programme de suivi des activités d’appui et de financement de l’Institution. En effet, grâce au partenariat qui lie les deux institutions, Coris Bank bénéficie d’une ligne de Trade finance de USD 15 millions qui a été portée à USD 30 millions destinée à soutenir le secteur privé et en particulier accompagner les PME-PMI notamment. La mission de la SFI est venue s’enquérir de l’état d’utilisation de cette ligne.

Satisfecit et renforcement du partenariat
La représentante résidente de la SFI est sortie très satisfaite du bilan du partenariat avec Coris Bank, notamment sur le niveau de consommation de la ligne et surtout son affectation judicieuse pour un impact probant sur le développement du secteur privé burkinabè. C’est au regard de ce satisfecit que les deux partenaires envisagent le renforcement de leur collaboration par la signature d’un plan stratégique IFC–CBI. Il portera sur un package de financement composé d’une ligne de refinancement et d’une ligne de garantie de portefeuille que Coris Bank pourra utiliser pour soutenir les activités des entreprises. Ce plan stratégique offre de nouvelles opportunités pour le secteur privé et confirme le soutien indéfectible de la SFI à ce secteur affectionné générateur de développement.

Sécurisation de l’environnement des affaires au Burkina
Comme on pouvait s’en douter, l’analyse de l’environnement des affaires au Burkina, s’est invité au menue des échanges. Ainsi, la représentante résidente de la SFI s’est-elle intéressée à l’impact des manifestations sociopolitique de fin 2014. Particulièrement, les dégâts directs subis par de nombreux acteurs économiques et aussi, les effets collatéraux de ces manifestations et dommages sur les activités des autres agents économiques.

Sur l’environnement des affaires, la SFI a exprimé son souhait que les biens privés et biens de sociétés saccagés lors des manifestations puissent faire l’objet d’une attention particulière au niveau du gouvernement. Elle exprime l’attente d’un plan de sécurisation, et aussi, l’apurement de la dette intérieure, toute chose qui en l’état actuel ralentit le financement des affaires.

A propos des deux partenaires
Créée en 1956, IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé. Sa vision est celle d’un monde dans lequel les êtres humains ont la possibilité d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie.

Coris Bank International, deuxième banque sur la place du Burkina, offre des produits et services diversifiés à travers ses 34 points de vente dont 16 à Ouagadougou et 18 à l’intérieur du pays. A ceux-ci s’ajoute une agence bancaire mobile qui rapproche encore plus la banque de ses clients. Après la Côte d’ivoire en 2013, CBI a ouvert en 2014 deux nouvelles filiales au Mali et au Togo.

fasozine.com

Aller en haut