Accueil / Bourse / Sharp, le géant de l’électronique s’effondre

Sharp, le géant de l’électronique s’effondre

Sharp, le géant de l’électronique s’effondre

L’action du géant de l’électronique Sharp s’est effondrée ce lundi 11 mai à la Bourse de Tokyo de 26,35% à 190 yens, après avoir dévissé de 31% en début de matinée. Du jamais vu en plus de 40 ans. Le groupe japonais s’apprête à prendre des décisions drastiques pour tenter de sortir de la crise. L’hypothèse d’une réduction de 99% du capital est la plus fréquemment évoquée.

Pour échapper à la faillite Sharp devrait passer du rang de géant de l’électronique à celui de nain. Il s’agirait de procéder à une réduction du capital, qui est actuellement de 890 millions d’euros à 740 000 euros, soit 99%. Cette formule aurait pour avantage de ramener le groupe japonais à la taille d’une PME afin de béneficier d’une fiscalité plus légère et de repartir sur des bases plus saines.

L’action Sharp a perdu plus de 25% lundi à la bourse de Tokyo, une première en 40 ans, et le groupe doit présenter jeudi des résultats financiers probablement très mauvais. On parle de plus d’un milliard et demi d’euros de pertes pour un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros.

Sharp, le pionnier des écrans à cristaux liquides, souffre de la concurrence mondiale sur les smartphones et les tablettes. Les actionnaires devront encore approuver en juin prochain cette réduction de capital qui maintient intacts leurs droits de vote. Et une restructuration portant sur 5 000 emplois est également envisagée.

rfi.fr

Aller en haut