Accueil / Tic & Telecoms / Sierra Leone: Subah Infosolutions a remporté le contrat de contrôle du trafic télécoms national et international

Sierra Leone: Subah Infosolutions a remporté le contrat de contrôle du trafic télécoms national et international

Sierra Leone: Subah Infosolutions a remporté le contrat de contrôle du trafic télécoms national et international

La société Subah Infosolutions Ghana Limited va apporter son expertise à la Commission nationale des télécommunications (NATCOM) de Sierra Leone dans la sécurisation des revenus du secteur télécoms. Elle a, en effet, remporté l’appel d’offres international qu’a lancé le régulateur télécoms pour recruter un partenaire technique à qui reviendra la charge de contrôler le trafic télécoms national et international.

Sur douze sociétés en lice, Subah Infosolutions Ghana Limited a été la mieux-disante, avec une meilleure offre financière, de meilleurs atouts techniques et une meilleure réputation. Dans la pratique, le régulateur télécoms attend de Subah Infosolutions Ghana Limited le contrôle de la qualité du service en temps réel, le contrôle du trafic international entrant et sortant sur la voix et de la data, le trafic national voix entre opérateurs, le trafic national data des opérateurs de téléphonie mobile, les fournisseurs d’accès à Internet et/ou toute autre institution utilisant la technologie Vsat ou de la fibre optique.

A travers cette batterie de mesures de contrôle que va déployer Subah Infosolutions Ghana Limited, la NATCOM compte éradiquer du pays la fraude télécoms qui met en danger le marché télécoms national et fait perdre à l’Etat des millions de dollars en revenus chaque année.

Il y a quelques jours encore, le journal Standard Times annonçait le démantèlement d’un réseau de fraude télécoms qui avait pris ses quartiers dans un hôtel huppé de la cité côtière d’Aberdeen, dans le voisinage de la capitale Freetown. Ce réseau qui opérait depuis plusieurs mois, serait dirigé par un soudano-américain dénommé Adel Souleiman.

Muriel Edjo
agence ecofin

Aller en haut