mercredi 26 juin 2019
Accueil / Développement / SITAB SA: WARA annonce un abaissement de la notation de long terme de « BBB » à « BB+ »

SITAB SA: WARA annonce un abaissement de la notation de long terme de « BBB » à « BB+ »

SITAB SA: WARA annonce un abaissement de la notation de long terme  de « BBB » à « BB+ »

Membre du groupe Imperial Tobacco, SITAB SA, a vu sa note abaissée de « BBB » à « BB+». Soit un cran en-dessous du grade d’investissement, tandis que sa notation de court terme est « w-5 », avec une perspective attachée à ces notations reste négative. C’est ce qui ressort du communiqué de presse du West Africa Rating Agency(WARA).
Sur son échelle internationale, WARA assigne à SITAB les notations et perspective suivantes, iB-/Négative/iw-. Cet abaissement, selon WARA, est dû au fait que la rentabilité du groupe s’est fortement dégradée en 2017, au point que SITAB SA affiche une perte de 5 milliards de FCFA sur l’exercice, et ce, malgré un chiffre d’affaires en hausse de 47%.
En outre, l’Excédent Brut d’Exploitation ressort à -3,8 milliards de FCFA, ce qui signifie que le cycle d’exploitation de SITAB est déficitaire. Une performance négative qui se justifie par la diminution du niveau des fonds propres de l’entreprise, qui passent de 15 milliards en 2016 à 6 milliards en 2017.
WARA note que la société a mis en place une stratégie commerciale visant à faire croître ses volumes de vente. A ce jour, cette stratégie commerciale ne permet pas à la société de restaurer ses marges et SITAB.
Une amélioration de la notation de SITAB serait tributaire d’une amélioration de l’environnement macroéconomique dans la sous-région en général, et en Côte d’Ivoire en particulier, où le pouvoir d’achat et la consommation de biens courants sont en forte hausse. Du succès de sa stratégie de maillage territorial et de dynamisation de la force de vente, censée compenser, ou en tous cas ralentir la fuite des clients vers les marques importées. Aussi, une stabilisation et une cohérence dans la hiérarchie normale des prix, en ligne avec les différentes gammes de cigarettes en Côte d’Ivoire, soit en raison d’une initiative unilatérale de hausse (peu probable) des prix des concurrents haut de gamme, soit sous l’effet d’un nouvel ajustement fiscal plus favorable aux marques fabriquées localement ; et d’une maîtrise de ses structures de coûts, lui permettant de réaliser des marges positives.
Une détérioration de la notation de SITAB serait la conséquence d’une nouvelle crise politique, économique ou sanitaire impactant la Côte d’Ivoire. Aussi, celui d’une érosion de sa part de marché plus rapide ou plus prononcée que les anticipations de WARA. Ce qui signifierait une détérioration significative de son capital marque et un affaiblissement durable du positionnement de Fin ; entre autres.
WARA estime que la probabilité d’occurrence des scénarios défavorables est supérieure à celle des scénarios favorables à moyen terme. Ce qui signifie en d’autres termes que la notation actuelle de SITAB contient plus de risques d’abaissement que de possibilités de rehaussement.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut