Accueil / Tic & Telecoms / Skype et WhatsApp, deux applications très intrusives

Skype et WhatsApp, deux applications très intrusives

Skype et WhatsApp, deux applications très intrusives

DTEK, un outil développé par Blackberry permettant de surveiller les applications mobiles et leur accès aux données d’un smartphone livre ses premières conclusions : les services de Facebook et de Microsoft semblent particulièrement indiscrets.

Quand Blackberry a lancé le Priv, son premier smartphone sous Android, il l’a muni d’un outil, DTEK. Le Canadien met l’accent sur la sécurité et sur la confidentialité de son appareil, DTEK fait partie intégrante de cette stratégie : cette fonctionnalité permet de surveiller les accès aux données, notamment de la part des applications mobiles installées sur l’appareil.

Notre confrère de ZDnet.com, Zack Whittaker, a pu tester le Blackberry Priv avec DTEK. Et son constat est sans appel : certaines applications sont de vraies fouineuses. Les pires sont Skype et WhatsApp, suivies, dans une moindre mesure, par Yelp. Les deux premières ont accédé respectivement 3484 et 2449 fois à la liste de contacts du journaliste, nous apprend-il. Et ce en trois jours ! Yelp, pour sa part, y a eu accès 165 fois.

Géoloc, contacts, caméra, mails…

A titre de comparaison, la liste de contacts a reçu 78 visites de Facebook Messenger, 11 de Pinterest, 8 de Dropbox et 3 de Instagram. Il n’y a rien d’étonnant à ce que des applications de messagerie consultent régulièrement les contacts d’un utilisateur pour se renseigner sur leur statut. Mais, si des services de ce type ne consultent « que » 78 ou 165 fois cette liste, pourquoi Skype et WhatsApp se sentent-ils obligés d’y avoir accès plusieurs milliers de fois.

D’autant qu’il ne s’agit pas seulement des informations d’un utilisateur, mais aussi de personnes tierces, dont diverses données à caractère personnel sont contenues dans leur fiche de contact. Et l’article de notre confrère recense seulement les accès aux contacts : nombre d’applications mobiles exigent des permissions pour accéder à bien d’autres services. Facebook n’a pas réagi à l’article de notre confrère. Microsoft, de son côté, assure que ces accès fréquents servent à mettre à jour les statuts des contacts en fonction des indicateurs de présences… En moyenne 1161 fois par jour !

Guillaume Périssat
linformaticien.com

Aller en haut