mercredi 20 mars 2019

Accueil / Finances / Société générale Maroc : 2019 entamée sous le signe de la transformation

Société générale Maroc : 2019 entamée sous le signe de la transformation

Société générale Maroc : 2019 entamée sous le signe de la transformation

La banque vient de lancer son nouveau plan stratégique « Avenir 2019-2022 » qui répond à une ambition de croissance de l’ordre de 7% par an et une nouvelle organisation qui se veut au service des clients et de l’économie marocaine. 700 MDH seront investis à cette fin.

La Société Générale Maroc entame l’année 2019 sur les chapeaux de roue. En effet, le top management de la banque vient de dévoiler le nouveau plan stratégique « Avenir 2019-2022 » qui table sur un taux de croissance des revenus de 7% par an.

Pour y parvenir la banque, en activité depuis 1913, entame une transformation qui mobilisera une enveloppe de 700 MDH sur quatre ans. Elle capitalise aussi bien sur son ancrage local en tant que banque marocaine mais également son appartenance à une banque internationale.

Cinq importants piliers de cette nouvelle stratégie de croissance ont été présentés par Ahmed El Yacoubi, Président du Directoire de Société Générale Maroc. D’abord, le renforcement de la proximité avec ses clients autour d’un modèle relationnel omnicanal. C’est ainsi le client qui choisit selon ses besoins le canal de communication avec sa banque.

Ensuite, offrir une gamme de produits et de services aux meilleurs standards internationaux en s’appuyant sur la synergie entre les différentes filiales du groupe. Le troisième cheval de bataille de ce plan est l’innovation pour offrir des expériences clients renouvelées et des parcours optimisés. Le plus important chantier au cœur de ce plan est la réorganisation pour favoriser l’agilité dans les prises de décision et l’empowerment des équipes. Désormais la banque sera organisée autour d’un directoire, 11 « Services Unit » une sorte de filières centrales, 10 Business Unit et 5 délégations régionales dont le rôle est renforcé davantage la proximité avec les clients. Le déploiement de cette nouvelle organisation sera enclenché en janvier et se poursuivra progressivement tout au long de 2019. Enfin, le cinquième pilier repose sur le rôle de la banque en tant qu’acteur qui accompagne le pays et son développement, notamment en matière de financement de l’économie.

Pour marquer ce tournant dans sa vie, la banque a également mis en place une plateforme de marque avec une nouvelle signature « Antoum Al Moustakbal » qui réaffirme l’ambition de transformations futures et positives.

En chiffre, à horizon 2022, le plan Avenir vise une progression de 60% des résultats de la banque, notamment un résultat net social de 1,5 Md de DH, des revenus de 6 Mds de DH et plus de 20 milliards de DH de financement octroyé.

ecoactu

Aller en haut