Accueil / Développement / Sociétés cotées : La Samir coûte (très) cher à Maroc Leasing

Sociétés cotées : La Samir coûte (très) cher à Maroc Leasing

Sociétés cotées : La Samir coûte (très) cher à Maroc Leasing

Sur les 6 premiers mois de 2016, le résultat net (RN) du spécialiste dans le financement par crédit­bail, Maroc Leasing, accuse une baisse de 31,7% à 26,4 millions de dirhams (MDH), selon les résultats biannuels de la société cotée à la Bourse de Casablanca.

Et retraité de la provision sur la Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR), le RN se serait élevé à 55,9 MDH (+44,6%), relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse dans une note, notant que les créances en souffrances augmentent de 4,1% à 754,5 MDH (soit un taux de contentieux en hausse de 0,6 point à 7%) tandis que les provisions y afférentes progressent de 4,7% à 448,1 MDH (soit un taux de couverture en amélioration de 0,3 point à 59,4%).

Cette évolution est due à la constatation de dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance de 61,7 MDH, ayant doublé sous l’effet du provisionnement du dossier SAMIR, ont-ils expliqué.

A fin juin 2016, l’encours net comptable de Maroc Leasing en repli de 4,6% se situe à 10,35 milliards de dirhams (MMDH), au moment où l’encours de refinancement (composé à 99,6% de dettes interbancaires) perd 5,4% à 9,27 MMDH, poursuit la même source.

Sur le plan opérationnel, le produit net bancaire (PNB) progresse de 2,2% à 142,4 MDH par rapport au 30/06/2015, suite à un allégement de 12,2% de la charge d’intérêt à 204,9 MDH, dont l’impact positif a été en partie neutralisé par le repli de 6,8% du résultat sur opérations de crédit­bail à 347,3 MDH.

Pour leur part, les charges générales d’exploitation se réduisent légèrement de 0,7% à 33 MDH, améliorant le coefficient d’exploitation de 0,7 point à 23,2%, et plaçant le résultat brut d’exploitation (RBE) à 109,6 MDH, soit une appréciation de 3,3%.

 

 

 

IM / infomediaire.net

Aller en haut