Accueil / Finances / Sommet africain de la finance Islamique

Sommet africain de la finance Islamique

Sommet africain de la finance Islamique

Dar Es Salam accueille depuis le mercredi 18 avril, la cinquième édition du Sommet Africain de la Finance Islamique.

La conférence qui se poursuivra jusqu’au 20 avril 2018, enregistre la participation de conférenciers de divers pays qui présenteront leurs exposés sur l’industrie bancaire et financière islamique

Dans son allocution lors de la cérémonie d’ouverture, Muhammad Zubair Mughal, Chef Directeur exécutif du Centre AlHuda des banques et de l’économie islamiques (CIBE) a déclaré que l’Afrique de l’Est émerge pour la Finance Islamique et offre une nouvelle destination pour les institutions financières islamiques qui ouvrira une nouvelle voie pour l’Investissement Direct Etranger (IDE) dans la région.

Avec un marché bancaire et financier islamique très prometteur, le pays compte 4 banques offrant des services bancaires islamiques, environ 5 institutions de microfinance islamiques et  deux compagnies d’assurance qui attendent l’approbation de l’organisme de réglementation du  marché de Takaful.

Toutefois, les autorités tanzaniennes regrettent l’absence d’un cadre juridique et réglementaire spécifique régissant l’industrie financière islamique. Par conséquent, le gouvernement, par l’intermédiaire de la Banque centrale de Tanzanie et d’autres parties prenantes, harmonise les principes de la finance islamique et les principes existants des règles conventionnelles.

 Amadjiguéne Ndoye

financialafrik

Aller en haut