Accueil / Mines & Energies / Sonatrach se vide de ses cadres / Plus de 10 000 d’entre eux, sont partis ces dernières années

Sonatrach se vide de ses cadres / Plus de 10 000 d’entre eux, sont partis ces dernières années

Sonatrach se vide de ses cadres / Plus de 10 000 d’entre eux, sont partis ces dernières années

Le chiffre est énorme, plus de 10 000 employés ont quitté la Sonatrach ces trois dernières années pour différentes raisons, mais essentiellement en optant pour d’autres entreprises.

Ces données ont été communiquées par le PDG du groupe, M. Abdelmoumen Ould Kaddour, à l’occasion d’une conférence sur la transition énergétique et la diversification économique.

Le responsable a révélé qu’ils seraient seulement quelques-uns à avoir bénéficié de la retraite anticipée, déplorant le fait que le reste a tourné le dos au fleuron pétrolier national pour rejoindre d’autres compagnies internationales.

Ce phénomène, M. Ould Kaddour l’explique par les offres alléchantes dont font l’objet les cadres de la compagnie. Les salaires qui leur sont proposés par les sociétés étrangères sont très importants ce qui porte préjudice à la Sonatrach qui est à son sens, incapable de suivre. «Il n’y a pas de solutions pour garder nos cadres face aux compagnies étrangères», a-t-il lancé. Les salaires sont encore plus importants pour ceux qui partent à l’étranger, déplore-t-il, avec dépit. .

Plusieurs hauts cadres de la Sonatrach ont rejoint ces dernières années des compagnies pétrolières au Qatar, aux Émirats et même dans certains pays d’Afrique. Fa ce à amère réalité, Ould Kaddour n’a pu faire plus qu’un constat d’impuissance.

Elyas Nour
algerie-focus.com

Aller en haut