Accueil / Tic & Telecoms / Sony Mobile: 1.000 emplois supprimés en Suède

Sony Mobile: 1.000 emplois supprimés en Suède

Sony Mobile: 1.000 emplois supprimés en Suède

Le géant japonais de l’électronique Sony a annoncé, ce lundi, la suppression d’un millier d’emplois sur son site suédois de Lund, au sud du pays, hérité de l’ancien fabricant de téléphones portables Sony-Ericsson.

Le chiffre a été confirmé aux salariés de Sony Mobile par leur directeur général, Bengt Arne Molin, sans qu’aucun calendrier d’action n’ait été présenté. Sony Mobile est actuellement en difficulté face à une concurrence abondante sur le marché de la téléphonie mobile, et le groupe avait déjà annoncé, début février, qu’il porterait à 2.100, contre 1.000 auparavant, son objectif de suppressions d’emplois dans cette activité qui a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros) au dernier trimestre 2014.
Réduction de gamme et valeur ajoutée

«Cette décision découle notamment du fait que nous réduisons notre gamme, en partie parce que nous nous concentrons davantage sur les modèles à forte valeur ajoutée et moins sur les appareils à bas prix. Ce choix ne répond donc pas en premier lieu à une question de productivité», s’est justifié Bengt Arne Molin, devant les (actuellement) 2.200 employés du site suédois.

Sony avait racheté en 2012 les 50% de Sony-Ericsson détenus par l’équipementier en télécoms suédois Ericsson. La marque, connue pour ses téléphones Xperia, n’a, depuis, pas fait de percée notable sur un marché dominé par le sud-coréen Samsung. Le japonais cherche actuellement à se concentrer sur des marchés durablement rentables comme les composants, les jeux vidéo, la musique et le cinéma, et réduit ainsi son exposition sur les secteurs des mobiles et des téléviseurs notamment.

20minutes.fr

Aller en haut