Accueil / Finances / Standard Bank sera fixé lundi sur un arrangement judiciaire autour d’une amende…

Standard Bank sera fixé lundi sur un arrangement judiciaire autour d’une amende…

Standard Bank sera fixé lundi sur un arrangement judiciaire autour d’une amende…

Standard Bank sera fixé lundi sur un arrangement judiciaire autour d’une amende de 40 millions $

Le groupe bancaire sud-africain Standard Bank, le plus important d’Afrique par le volume de ses actifs, a indiqué qu’il sera fixé lundi 30 novembre 2015, sur le sort donné par la justice britannique, à l’accord de report de poursuite judiciaire signé il y a quatre ans avec l’office britannique des fraudes.

Cette procédure judiciaire est propre au système britannique de justice et permet au défendeur d’une poursuite judiciaire pour des fraudes, de voir les poursuites repoussées (sur une période de temps définie), et par la suite retirées si ce dernier a respecté les conditions de l’accord. Le dossier a déjà été jugé recevable par le juge de la Southwark Crown Court.

Les faits n’ont pas été divulgués en raison du principe interdisant de commenter les affaires pendantes devant la justice, et ils ne seront connus du grand public que le jour de l’ouverture du procès. Cependant, il ressort du communiqué de Standard Bank (aujourd’hui Standard Bank ICBC Plc) que si l’accord est entériné, le groupe fera quand même l’objet d’une amende, mais qui ne dépassera pas 40 millions $.

Sur le Johannesburg Stock Exchange où Standard Bank ICBC Group est cotée, les investisseurs se sont montré un peu frileux ce vendredi 27 novembre 2015. Le titre y affichait à la mi-matinée un repli de 2,8%. Depuis le début d’année la perte de valeur sur ce titre s’affiche à -5,57%.

Mais pour les investisseurs de long terme, le titre SBK reste rentable et affiche sur 3 ans une plus-value de 29,13% et sur cinq ans, cette performance s’affiche à +31%. Malgré des conditions difficiles sur son principal marché l’Afrique du sud et des défis en rapport à ses activités en Chine, le groupe reste sur des fondamentaux solides en cette fin d’année 2015.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut