lundi 28 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Stockage : des chercheurs américains inventent la première batterie lithium-dioxyde de carbone rechargeable

Stockage : des chercheurs américains inventent la première batterie lithium-dioxyde de carbone rechargeable

Stockage : des chercheurs américains inventent la première batterie lithium-dioxyde de carbone rechargeable

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago ont conçu une batterie lithium-dioxyde de carbone entièrement rechargeable et stable pendant plus de 500 cycles. Ce faisant, ils lèvent deux des principales barrières au développement de cette technologie prometteuse.

En effet, les batteries lithium-CO2 figurent parmi les technologies de stockage d’énergie les plus avancées, en raison de leur performance et de leur densité qui sont sept fois plus importantes que celles des batteries lithium-ion actuellement utilisées. Cependant, jusque-là, la maintenance de stabilité sur des cycles répétés a été problématique. En effet lorsque la batterie se décharge du carbone s’accumule sur le catalyseur, ce qui accélère le processus de défaillance des batteries.

« L’accumulation de carbone obture non seulement les régions actives du catalyseur, empêchant ainsi la diffusion du dioxyde de carbone, mais elle accélère également la décomposition de l’électrolyte à l’état de charge », a expliqué Alireza Ahmadiparidari, qui a publié la recherche dans le journal Advanced Materials.

Pour contourner cet obstacle, l’équipe de chercheurs a utilisé des microparticules de disulfure de molybdène comme catalyseur sur les cathodes, ainsi qu’un dispositif hybride permettant d’incorporer le dioxyde de carbone dans le processus du cycle afin d’éviter son accumulation.

« Notre combinaison unique de matériaux nous a permis de concevoir la première batterie lithium-dioxyde de carbone qui offre la neutralité carbone, une plus grande efficience et une durée de vie allongée », a affirmé Amin Salehi-Khojin, l’un des chercheurs de l’équipe.

Gwladys Johnson Akinocho

agencecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut