Accueil / Tic & Telecoms / Streaming : comment Taylor Swift a fait capituler Apple Music

Streaming : comment Taylor Swift a fait capituler Apple Music

Streaming : comment Taylor Swift a fait capituler Apple Music

La chanteuse regrettait qu’Apple ne la rémunère pas durant la période d’essai de trois mois réservée aux nouveaux abonnés d’Apple Music. Elle a obtenu gain de cause.

Taylor Swift, une lobbyiste efficace. La pop star est parvenue à faire plier Apple, qui va payer des royalties aux artistes pendant la période d’essai de son site de streaming Apple Music lancé le 30 juin prochain. Dimanche, la chanteuse s’était fendu d’une lettre ouverte à Apple sur son Tumblr personnel pour se plaindre de la politique de la marque à la pomme et expliquer son intention de retirer son album “1989″ du service en signe de protestation.

Eddy Cue, vice-président responsable des services et logiciels internet d’Apple, a finalement capitulé : “Apple Music paiera les artistes pour le streaming, même pendant la préiode d’esssai gratuite du client”, a-t-il indiqué sur Twitter, sans donner plus de précisions.

nouvelobs.com

Aller en haut