Accueil / Tic & Telecoms / Streaming musical : Apple chercherait à acquérir Tidal, la plateforme de Jay-Z

Streaming musical : Apple chercherait à acquérir Tidal, la plateforme de Jay-Z

Streaming musical : Apple chercherait à acquérir Tidal, la plateforme de Jay-Z

Apple Music serait en pourparlers pour acquérir la plateforme de streaming musical Tidal, rachetée par Jay Z en mars 2015.

Alors que Jay Z voulait révolutionner le monde de la musique en rachetant Tidal au suédois Aspiro pour 56 millions d’euros, le Wall Street Journal révèle que le rappeur et businessman serait en pourparlers avec le géant Apple pour une reprise de la plateforme.

Le service qui revendique une qualité d’écoute supérieure (équivalente d’un CD), bénéficie du soutien de nombreuses stars de la musique (Rihanna, Beyoncé, les Daft Punk) qui sont au centre du projet de Jay Z. La plateforme se veut plus soucieuse des conditions commerciales des chanteurs et des musiciens. “C’est une plateforme qui appartient aux artistes”, déclarait Jay Z au New York Times à son lancement en mars 2015. Spotify, leader du secteur, avait quant à lui, irrité certains artistes en leur refusant l’accès réservé aux abonnés payants pour certains de leurs morceaux.

La stratégie des exclusivités

Le service revendique 4,2 millions d’abonnés payant, près de dix fois moins que son concurrent Spotify qui en comptait 33 millions en mars dernier. Pour booster ses abonnements, Tidal a opté pour l’offre d’albums en exclusivité. Récemment, la plateforme se targuait d’avoir gagné 1,2 million d’utilisateurs en proposant le dernier album de Beyoncé (épouse de Jay Z) “Lemonade” en exclusivité ou encore le dernier album de Prince.

Des exclusivités qui restent temporaires et ne parviennent pas à pallier les problèmes de management de la plateforme. En l’espace d’un an, l’entreprise a vu trois personnes prendre le poste de directeur général. Le dernier en date, arrivé en janvier, Jeff Toig est le directeur de Soundcloud, la plateforme de partage musical.

Pour Apple, qui a lancé son service Apple Music, le rachat de Tidal serait un moyen de “récupérer” deux grands noms du rap américain : Jay Z et Kanye West, souligne le Wall Street Journal. L’acquisition est également un moyen pour la marque à la grosse pomme de concurrencer Spotify, le leader du secteur. Mais l’opération pourrait s’avérer compliquée étant donné les conditions plus strictes qu’Apple impose aux artistes.

Emma Helie
latribune.fr

Aller en haut