mardi 10 décembre 2019
Accueil / Auto & Transports / Tanger Med devient le premier port à conteneurs de Méditerranée

Tanger Med devient le premier port à conteneurs de Méditerranée

Tanger Med devient le premier port à conteneurs de Méditerranée

Le Maroc vient d’inaugurer l’extension de son port sur la Méditerranée, Tanger Med 2, à une quarantaine de kilomètres à l’est de la ville de Tanger. Les nouveaux terminaux permettront d’accueillir trois fois plus de conteneurs. Une capacité qui fait de Tanger Med, déjà premier port d’Afrique, le premier port de Méditerranée.

« Radio Tanger Med, la première radio du premier port dans le bassin méditerranéen ! » La radio FM du port Tanger Med affiche les ambitions maritimes du Maroc. Avec Tanger Med 2, un troisième terminal vient d’être inauguré, un quatrième est en chantier.

Pour Mehdi Tasi, directeur général du port, Tanger Med entre dans la cour des grands. « Tanger Med 2 nous permet de tripler nos capacités, autrement dit de passer d’une capacité de 3 millions de conteneurs annuels à une capacité de 9 millions de conteneurs. Ce qui fait de nous la première plateforme portuaire sur toute la Méditerranée. Mais nous avons également l’objectif d’intégrer le top 20 mondial des ports à conteneurs. Je rappelle qu’il y en a 500 aujourd’hui », ajoute-t-il.

Tanger Med, un port de transbordement

Tanger, déjà premier port d’Afrique devant Port-Saïd et Durban, va donc doubler Algésiras, en Espagne, de l’autre côté du détroit de Gibraltar.

L’emplacement n’imposait pas de détour aux porte-conteneurs. Tanger Med s’est donc imposé comme port de transbordement : 95 % des conteneurs repartent du Maroc sur d’autres bateaux. « Toute la marchandise qui arrive dans les conteneurs est redirigée vers d’autres destinations »,explique Najib Chikri qui dirige les opérations pour le consortium Eurogate.« Il y a une forte croissance du trafic qui vient de l’Afrique (40 % du trafic à Tanger Med), de l’Afrique de l’Ouest surtout et qui part vers la Chine ou vers l’Europe. On sert les ports de Rotterdam par exemple en Hollande, des ports en Espagne comme Barcelone… »

Terminal automatisé

Autant Tanger Med 1 est animé et bruyant, surtout lorsqu’arrivent par train les voitures neuves du constructeur français Renault ou les ferries de passagers, qui traversent le détroit… Autant le nouveau terminal à Tanger Med 2 est calme. Plus de camions ni de conducteurs dans les grues. L’opérateur danois APM-Maersk a investi près d’un milliard d’euros pour tout automatiser, sous la supervision d’Alex Jansen.

« On contrôle les grues à distance. Les employés ne sont plus assis dans les grues, ce qui est pénible, mais ici, dans un bureau. Au final, les salariés ont besoin de moins de repos, et je pense qu’à l’arrivée on gagne aussi en productivité », affirme Alex Jansen.

L’opérateur APM Maersk a fait le choix de grues automatisées.RFI/Claire Fages

Un projet intégré

À Tanger Med, 5 % des conteneurs pénètrent au Maroc. Le nouveau port a changé la vie des industriels de la zone franche. « Tanger Med reçoit nos produits par conteneurs et les achemine dans la zone franche de Tanger, proche de l’aéroport. », ditIanis Rouault, qui dirige l’usine tangéroise de Souriau, un fabricant français de connecteurs. Puis d’ajouter : « Nos connecteurs sont ensuite assemblés. Et ensuite nous expédions nos produits finis en Europe pour distribuer nos clients comme Airbus ou Safran. Au démarrage de l’usine en 2003, nous expédions deux fois par semaine, et grâce au développement du port nous expédions dorénavant quatre fois par semaine dans les deux sens. »

Projet maritime conçu volontairement à l’extérieur de la ville, mais intégré dès le départ aux nouvelles liaisons routières et ferroviaires du Maroc, le port Tanger Med continue de croître et il accompagne le développement de la zone franche industrielle de Tanger, 75 000 emplois aujourd’hui.

Claire Fages

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut