Accueil / Développement / Tanzanie: 9 milliards $ de contrats pour les entreprises chinoises

Tanzanie: 9 milliards $ de contrats pour les entreprises chinoises

Tanzanie: 9 milliards $ de contrats pour les entreprises chinoises

Le ministre tanzanien des Transports, Samuel Sitta (photo), a annoncé le 30 mai que son pays a attribué des contrats d’un montant global de 9 milliards de dollars à des groupes chinois pour la construction de deux nouvelles lignes de chemin de fer.

S’exprimant devant les députés, M. Sitta a précisé qu’un consortium mené par China Railway Materials a été retenu pour la construction d’une ligne de chemin de fer de 2561 km reliant le port de Dar es Salaam à des pays voisins enclavés, pour 7,6 milliards de dollars. «Le consortium chinois assurera le financement du projet à hauteur de 10% tandis que la banque Rothschild a été chargée d’assurer la mobilisation du reliquat auprès des banques», a-t-il indiqué.

M. Sitta a, d’autre part, révélé que le gouvernement tanzanien a signé un accord-cadre avec le groupe China Railway Engineering Group No.2 Co. Ltd pour la construction d’une ligne de chemin de fer reliant des mines de charbon et de fer (en cours de développement par des compagnies chinoises) au port de Mtwara, situé dans le sud du pays, tout près des gisements de gaz naturels offshore découverts ces dernières années. Le coût de cette ligne de chemin de fer est estimé à 1,4 milliards de dollars.

Le gouvernement tanzanien avait déjà annoncé en mars dernier qu’il allait investir 14,2 milliards de dollars dans la construction d’un nouveau réseau ferroviaire durant les cinq prochaines années.

La Tanzanie, qui ambitionne de devenir un hub régional de transport en Afrique de l’Est, devrait enregistrer une croissance économique de 7,4% en 2015, contre 7,2% en 2014, grâce notamment aux bonnes performances attendues dans les secteurs de l’agriculture, du BTP, de l’immobilier et de l’industrie.

Le PIB de la Tanzanie a bondi de 32% l’an passé, à 38 milliards de dollars, grâce à un nouveau système de calcul qui prend en considération la découverte de grands gisements de gaz naturels ainsi que la forte croissance enregistrée dans plusieurs secteurs tels que les services financiers et les télécoms.

agenceecofin.com

Aller en haut