Accueil / Mines & Energies / Tanzanie : Dodsal va investir 300 millions $ dans les deux prochaines années

Tanzanie : Dodsal va investir 300 millions $ dans les deux prochaines années

Tanzanie : Dodsal va investir 300 millions $ dans les deux prochaines années

Après la récente découverte de gaz naturel dans le bassin du Ruvu en Tanzanie, le groupe Dodsal Hydrocarbons prévoit d’investir 300 millions $ dans le pays au cours des 24 prochains mois pour soutenir l’exploration et la production.

La compagnie envisage ainsi de se positionner comme un acteur de premier plan dans l’industrie gazière de la Tanzanie grâce à la multiplication de ses superficies d’exploitation et à l’optimisation de sa production de gaz naturel pendant cette période. « Nous savons qu’en Tanzanie, il y a un énorme potentiel en matière d’hydrocarbures. Nous espérons faire davantage de découvertes dans le futur », avait commenté Pilavulathill Surendran, un responsable de Dodsal, à l’annonce de la nouvelle, il y a un mois.

La découverte du gaz de Ruvu est décrite comme la plus grande découverte de gaz onshore en Tanzanie avec un potentiel estimé à 2,17 Tcf (trillion cubic feet). Cette donnée a d’ailleurs porté à 57,27 Tcf la somme totale des réserves prouvées de gaz du pays.

D’après de récentes estimations de la compagnie Dodsal, basée à Dubaï, le gisement de gaz naturel a désormais une valeur de 8 milliards $ contre une estimation de 6 milliards annoncée le mois dernier. La plupart des découvertes de gaz de la Tanzanie ont jusqu’à présent été réalisés en eaux profondes, souligne Energy Pedia.

En outre, un puits de Dodsal à Mbuyu a signalé une colonne de gaz naturel, qui pourrait contenir jusqu’à 5,9 Tcf. La société a déclaré que des études sont toujours en cours dans ce sens.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut