Accueil / Développement / Tanzanie : lancement d’un projet d’expansion du port de Dar es-Salaam

Tanzanie : lancement d’un projet d’expansion du port de Dar es-Salaam

Tanzanie : lancement d’un projet d’expansion du port de Dar es-Salaam

Le président tanzanien, John Magufuli, a lancé dimanche un projet de 480 millions de dollars pour l’expansion du plus grand port de l’Afrique de l’Est dans la capitale commerciale du pays, Dar es-Salaam.

Le Projet de passerelle maritime de Dar es Salaam (DSMGP) sera entrepris par China Harbor Engineering Construction Company (CHEC), une filiale du groupe public chinoise China Communications Construction Company Ltd. Le projet devrait être achevé dans une période de 36 mois.

Bella Bird, directrice de la Banque mondiale pour la Tanzanie, le Malawi, le Burundi et la Somalie, a déclaré que le port de Dar es-Salaam était vital pour les économies de la Tanzanie et des pays voisins.

Elle a noté que la remise à niveau du port améliorerait son potentiel opérationnel, stimulerait le commerce et la création d’emplois dans toute la région, et réduirait le coût du transport maritime.

Le port de Dar es Salaam compte actuellement 11 quais, dont sept dédiés à la cargaison générale et quatre autres à l’exploitation des conteneurs. Le port a traité 13,8 millions de tonnes de marchandises en 2016 contre 13,1 millions de tonnes en 2013 et 10,4 millions de tonnes en 2011, reflétant une croissance moyenne de 9% par an au cours des cinq dernières années, alors que les chiffres récents ont révélé un ralentissement.

Mme Bird a signalé qu’à la fin du projet, on estime que la capacité du port de Dar es Salaam sera portée à 25 millions de tonnes, sept ans après l’approbation par la Banque mondiale d’un prêt de 345 millions de dollars et d’une subvention de 12 millions de dollars pour le DSMGP.

Le DSMGP doit être mis en œuvre dans le cadre d’un vaste programme d’investissement en cours pour le développement global du port de Dar es-Salaam avec le soutien de plusieurs partenaires de développement.

Le gouvernement a versé environ 63 millions de dollars par l’entremise de l’Autorité des ports de la Tanzanie (TPA), tandis que d’autres partenaires, dont le Département du développement international du Royaume-Uni (DFID), ont contribué 12 millions de dollars. Trade Mark East Africa participe également au projet.

Makame Mbarawa, ministre des Travaux, des Transports et de la Communication, a déclaré que le port de Dar es Salam a une profondeur allant de 8 à 11 mètres, ce qui “empêche des grands navires internationaux d’arriver à notre port”, et d’ajouter que le nouveau projet permettra aux grands navires porte-conteneurs d’entrer dans le port, ce qui permettra d’accroître sa compétitivité.

Il a déclaré que l’expansion du port devrait améliorer l’efficacité et stimuler la collecte des recettes publiques par le biais du TPA et de l’Autorité des recettes de la Tanzanie (TRA).

“L’amélioration de l’infrastructure du port a été longtemps attendue parce que nous avons opéré d’une manière optimale, mais dans des conditions très difficiles”, a expliqué Deusdedit Kakoko, Directeur général de la TPA.

DAR ES-SALAAM, 3 juillet (Xinhua)

Aller en haut