Accueil / Tic & Telecoms / Tanzanie: les opérateurs du mobile écopent d’une amende globale d’1,6 million $ pour violation des règles de l’identification des abonnés

Tanzanie: les opérateurs du mobile écopent d’une amende globale d’1,6 million $ pour violation des règles de l’identification des abonnés

Tanzanie: les opérateurs du mobile écopent d’une amende globale d’1,6 million $ pour violation des règles de l’identification des abonnés

L’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA) a sanctionné tous les opérateurs de téléphonie mobile du pays d’une amende globale de 3 578 500 000 de Shillings (1 623 746 dollars US) pour violation des règles liées à l’identification des abonnés au mobile.

Le régulateur télécoms reproche particulièrement à Airtel, Benson Informatics Ltd, Tigo, Halotel, Vodacom et Zantel, la vente de cartes SIM sans informations pertinentes pour l’identification ainsi que l’activation de cartes SIM avant d’avoir enregistré les propriétaires.

Selon la décision de la TCRA, Airtel Tanzanie Ltd devra verser au Trésor public la somme de 182,5 millions de Shillings ; Benson Informatics Ltd, opérant sous la marque commerciale Smart, devra s’acquitter d’un montant de 17 millions de Shillings ; MIC Tanzania Ltd, détenteur de la marque commerciale Tigo, devra payer le montant de 118,5 millions de Shillings, tandis que Viettel Tanzania Ltd, plus connu sous le nom commercial de Halotel, a écopé d’une amende de 107 millions de Shillings. Vodacom Tanzanie, l’opérateur leader, versera la somme de 96,5 millions de Shillings dans les caisses de l’Etat et Zanzibar Telecom Ltd (Zantel) devra honorer une note de 57 millions de Shillings. Soit une somme globale de 578,5 millions de Shillings (262 550 dollars US).

Au-delà de ces amendes, le régulateur télécoms a également sommé chaque opérateur à verser une somme de 500 000 000 de Shillings (226 885 dollars US), sanctionnant leurs agissements de nature à «compromettre et mettre en danger la sécurité publique».

La TCRA a accordé à chaque société télécoms jusqu’au 14 octobre prochain pour s’acquitter de toutes ces amendes. Passé ce délai, des sanctions plus sévères pourraient survenir.

agence ecofin

Aller en haut