vendredi 22 janvier 2021
Accueil / Mines & Energies / Tanzanie : un organisme australien réputé confirme que le graphite de Mahenge convient aux batteries lithium-ion

Tanzanie : un organisme australien réputé confirme que le graphite de Mahenge convient aux batteries lithium-ion

Tanzanie : un organisme australien réputé confirme que le graphite de Mahenge convient aux batteries lithium-ion

En Tanzanie, Armadale s’active depuis plusieurs mois pour trouver le financement nécessaire au développement du projet Mahenge. Des tests réalisés en Australie confirment que sa production de graphite convient aux batteries lithium-ion, une nouvelle qui la place en position de force sur le marché.

Le graphite naturel en paillettes qui sera produit par Armadale Capital sur son projet Mahenge présente les caractéristiques nécessaires pour le marché des batteries lithium-ion. C’est ce que confirment les tests réalisés par la société en collaboration avec le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), l’organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique.

« Nous sommes ravis de faire progresser cette collaboration avec l’équipe de spécialistes des batteries du CSIRO, qui confirme que le graphite naturel en paillettes de Mahenge est un produit de première qualité, d’une pureté et de caractéristiques exceptionnelles », a commenté le président Nick Johansen.

Il faut dire qu’une confirmation d’un organisme aussi réputé que le CSIRO est une excellente nouvelle pour Armadale Capital. Elle place la société en position de force pour clore les négociations en cours sur de potentiels accords de prélèvements.

Alors que le marché des véhicules électriques continue de se développer, il impulsera sans doute une croissance de la demande de graphite, dynamique sur laquelle pourront capitaliser tous les producteurs, y compris Armadale.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut