Accueil / Développement / Tchad : création d’une Chambre de l’entrepreneuriat féminin

Tchad : création d’une Chambre de l’entrepreneuriat féminin

Tchad : création d’une Chambre de l’entrepreneuriat féminin

Une Chambre de l’entrepreneuriat féminin vient de voir le jour, a déclaré mardi à Xinhua Amir Adoudou Artine, président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat du Tchad (CCIAMA).

La nouvelle structure, qui n’est pas une Chambre à part entière, mais fait partie de la CCIAMA, va traiter les questions relatives aux difficultés en financement et au renforcement des capacités, fournir les informations pour doter les femmes des outils nécessaires leur permettant d’être à jour quant à la réalité de la vie économique du pays.

Elle a pour ambition d’obtenir son autonomie à moyen terme pour devenir, dans les prochains jours, un organe à part entière, a promis M. Adoudou Artine.

“À travers l’opérationnalisation de la Chambre de l’entrepreneuriat féminin du Tchad, “nous entrevoyons, pour 2020, la création et le renforcement de 300 structures économiques féminines. L’objet est de parvenir à leur rendre une place significative dans notre économie”, a indiqué l’ancien ministre du Développement pastoral et des Productions animales (2013) qui avait promis, lors de son élection il y a un an, de donner un nouvel élan à la CCIAMA.

Plus de la moitié de ces 300 structures existent déjà, mais nécessitent une migration vers le formel, une organisation managériale et un renforcement des capacités pour explorer le potentiel de l’entrepreneuriat féminin.

N’DJAMÉNA, 18 juillet (Xinhua)

Aller en haut