Accueil / Tic & Telecoms / Télécoms : comment Etisalat a perdu le Nigeria

Télécoms : comment Etisalat a perdu le Nigeria

Télécoms : comment Etisalat a perdu le Nigeria
A LIRE AUSSI...
Après avoir connu une croissance fulgurante, la filiale nigériane du géant émirati a été reprise par un consortium de treize banques et renommée 9mobile. Retour sur une chute que personne n’avait vu venir.

Le 20 juin 2017, un consortium formé par treize banques annonçait sa prise de contrôle d’Etisalat Nigeria, après le défaut de paiement d’un prêt de 1,2 milliard de dollars (environ 900 millions d’euros) contracté auprès de celles-ci en 2013. Puis, le 3 juillet, Emirates Telecommunications Corporation, détenteur de la marque Etisalat, s’est retiré du capital et de la gestion de son ancienne filiale nigériane, et l’opérateur a été renommé 9mobile Nigeria.

Dix jours plus tard, les nouveaux nom et logo apparaissaient sur les portables des abonnés. Un dernier épisode qui a signé la fin d’une aventure commencée en janvier 2007, avec l’attribution par le Nigeria d’une licence de téléphonie mobile au groupe Mubadala Development Company – celui-ci s’était alors allié à son compatriote Etisalat, basé comme lui à Abou Dhabi.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut