Accueil / International / Tidjane Thiam assure ne pas vouloir remplacer Lagarde à la tête du FMI

Tidjane Thiam assure ne pas vouloir remplacer Lagarde à la tête du FMI

Tidjane Thiam assure ne pas vouloir remplacer Lagarde à la tête du FMI

Le directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, a assuré, dans un entretien accordé dans la soirée du mercredi 20 janvier à la chaîne de télévision américaine CNBC, qu’il n’était pas intéressé par le remplacement de Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

Ce franco-ivoirien âgé de 52 ans, qui avait dirigé avec brio depuis 2009 l’assureur britannique Prudential, a précisé qu’il est actuellement «concentré» sur sa mission chez Credit Suisse. «Je suis très concentré sur Credit Suisse et sur les engagements que j’ai pris pour Credit Suisse», a dit M. Thiam. «Je n’ai toujours eu qu’une seule stratégie dans ma carrière, celle de faire bien le travail qui est le mien», a-t-il ajouté.

Tidjane Thiam, qui a pris ses nouvelles fonctions à la tête du Crédit Suisse le 1er juillet 2015, a ainsi démenti une information révélée par le journal français Le Canard Enchaîné, qui assurait que la France songeait à pousser la candidature de M. Thiam pour parer aux ennuis judiciaires de Mme Lagarde.

Le FMI a annoncé le 20 janvier qu’il procéderait à la désignation de son prochain directeur général d’ici à «début mars».

Nommée en juillet 2011 à la tête du FMI pour un mandat de cinq ans, Mme Lagarde s’est à plusieurs reprises dite « ouverte» à l’idée de briguer sa reconduction. « Je suis prête à servir », avait dit en octobre la dirigeante qui est poursuivie par la justice pour son rôle dans la mise en place d’un arbitrage privé entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Né en Côte d’Ivoire, Tidjane Thiam a effectué ses études en France (Ecole Polytechnique, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris). Il a été nommé en 2009 directeur général de l’assureur britannique Prudential PLC, devenant ainsi le premier Noir à la tête d’une entreprise du FTSE 100. Ce détenteur d’un MBA de Institut européen d’administration des affaires INSEAD a entamé sa carrière au sein du cabinet McKinsey à la fin des années 80. De 2002 à 2008, il a occupé des postes de direction dans le groupe d’assurances Aviva. Il a ensuite travaillé pour le gouvernement ivoirien de Henri Konan Bédié, au sein duquel il a été ministre de la Planification et du Développement.

agenceecofin.com

Aller en haut