Accueil / Bourse / Timide début d’année 2015 pour les fonds boursiers investissant en Afrique

Timide début d’année 2015 pour les fonds boursiers investissant en Afrique

Timide début d’année 2015 pour les fonds boursiers investissant en Afrique

Après une année 2014 qui a évolué en montagnes russes pour les fonds d’investissement actifs sur le continent africain, l’année 2015 démarre tout aussi timidement, certainement marquée par la prudence des investisseurs pour les principaux marchés qui concentre le gros des placements, notamment l’Afrique du Sud, le Nigéria ou encore l’Egypte. Sur un panier de 78 fonds d’investissement Afrique suivis attentivement par l’Agence Ecofin, une soixantaine a débuté l’année dans le rouge et poursuivent dans cette tendance

Il faut dire que les investisseurs de la plupart des marchés financiers mondiaux se montrent assez prudents, l’actualité financière mondiale s’étant achevée en 2014 sur de nouvelles incertitudes, notamment en ce qui concerne l’économie russe en difficulté, la baisse des prix du baril de pétrole et les difficiles négociations avec l’OPEP pour réduire les quantités sur le marché, tout comme la hausse du dollar, principal monnaie des transactions internationales.

En Afrique les défis devront être, en plus de la conjoncture internationale, les élections à venir au Nigéria, autant que la manière dont se comporteront certaines économies face à la baisse du prix du pétrole. En Afrique du sud, les investisseurs auront un regard attentif sur le prix de l’or et des principales matières premières, notamment la platine. Sera aussi suivi, l’évolution de l’indice de consommation des ménages, après une année 2014 qui a connu la crise du crédit, la hausse des charges financières et une hausse des prix dans plusieurs secteurs.

Sur les principaux indices internationaux que sont le Morgan Stanley Capital International (MSCI) ou encore le Standard & Poors (S&P), cette incertitude impacte toutes les catégories Afrique tant au niveau continental que hors Afrique du sud. Ainsi le MSCI Emerging anf Frontier Market qui regroupe une vingtaine de pays du continent, a perdu jusqu’à 4,25% sur le dernier mois. Tandis que du côté de S&P, à l’exception de l’indice des obligations souveraines (+0,24%), tous les autres affichent des positions rouges.

Dans ce tableau morose, le fonds d’investissement Coronation Top 20 South Africa Fund apparait comme une singularité avec une progression affichée de 2,23% ce mardi 6 janvier 2015. Sa stratégie qui repose sur des investissements axés sur le long terme semble appropriée à la situation.

Bien que le secteur minier sud-africain ait subi de grosses difficultés en 2014, Coronation Top 20 South Africa reste assez présent dans les minières sud-africaines comme Exxaro Resources ou encore Impala Platinum. Il faut dire ici, que d’autres entreprises où le fonds s’est investi présentent de meilleurs profils. On peut citer dans ce registre, les groupes MTN, Naspers ou encore [[Standard Bank].

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut