Accueil / Finances / Togo – Economie sous régionale : Les PME bientôt cotées à la BRVM

Togo – Economie sous régionale : Les PME bientôt cotées à la BRVM

Togo – Economie sous régionale : Les PME bientôt cotées à la BRVM

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), l’institution qui s’occupe de la cotation boursière des entreprises dans les huit (8) pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ouvre trois (3) nouveaux chantiers, à savoir un compartiment pour les Petites et moyennes entreprises (PME), la participation de la diaspora par obligations et un autre compartiment pour les mines.

L’information a été donnée ce mercredi au chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé par une délégation de cette bourse conduite par son président, Pierre Atépa Goudiaby.

« Nous voulons faire un compartiment pour les PME pour qu’elles puissent accéder aux cotations. Le président nous a encouragés en cela, nous allons donc mettre les bouchées doubles pour que ce compartiment puisse être une réalité au plus vite. Les obligations de la diaspora peuvent participer plus activement au développement de leur pays. Nous voulons les inciter à investir autrement avec des obligations. Nous avons également parlé du 3ème gros chantier qui est le compartiment des mines. Nos pays regorgent de ressources minières. Que pouvons nous faire pour qu’à la bourse nous puissions organiser les ressources qu’il faut pour nos pays », a expliqué M. Goudiaby.

La BRVM se taille entre autres un objectif 2020, celui de travailler sur l’intégration des bourses de la sous-région.

Cette rencontre avec le chef de l’Etat togolais a également servi de lieu de compte sur l’évolution du marché et du travail abattu par la BRVM en 2015. Selon le chef de la délégation, la bourse ouest africaine a été l’année dernière la bourse africaine qui a eu la meilleure performance, une performance de 17%. Une preuve que la bourse se porte plutôt très bien, a-t-il souligné.

La BRVM, comme toute bourse, est une institution spécialisée créée le 18 décembre 1996 conformément à une décision du conseil des ministres de l’UEMOA prise en décembre 1993. La BRVM a son siège à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Sont membres de l’UEMOA, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire,
la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Telli K.
news.icilome.com

Aller en haut