vendredi 15 novembre 2019
Accueil / Mines & Energies / Togo : l’australienne Ferrex décroche un permis d’exploitation d’un gisement de manganèse

Togo : l’australienne Ferrex décroche un permis d’exploitation d’un gisement de manganèse

Togo : l’australienne Ferrex décroche un permis d’exploitation d’un gisement de manganèse

Le gouvernement togolais a annoncé ce week-end, l’attribution d’un permis d’exploitation à grande échelle du gisement de manganèse de Nayéga à la Société générale des mines (SGM), filiale de la compagnie minière australienne Ferrex Plc.

Cette décision fait suite aux résultats jugés concluants des recherches de gisements du manganèse dans la préfecture de Kpendjal-Ouest, située à environ 670 km au nord de la ville de Lomé. Selon le gouvernement, les réserves découvertes sont évaluées à près de 8,5 millions de tonnes et la durée de vie de la mine sur les réserves prouvées actuelles est de 11 ans.

« L’exploitation de ce minerai contribuera à l’atteinte des objectifs de l’axe 3 du PND (Plan national de développement) avec la réalisation des projets de développement communautaire et la création des emplois directs et indirects qui auront indubitablement une incidence positive sur le plan social et sur l’économie de la zone d’exploitation de ce minerai », lit-on dans un communiqué officiel. « Elle participera également à la réalisation des objectifs de l’axe 2 du Plan qui vise à développer des pôles de transformation agricole manufacturiers et d’industries extractives », ajoute le texte.

Cotée à Londres, Ferrex Plc avait annoncé en février 2015 avoir levé 835.000£ par placement et souscription pour le financement du projet.

Nephthali Messanh Ledy
financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut