Accueil / Tic & Telecoms / Togo : le gouvernement autorise Moov à exploiter la 3G

Togo : le gouvernement autorise Moov à exploiter la 3G

Togo : le gouvernement autorise Moov à exploiter la 3G

Au cours du conseil des ministres tenu le 13 janvier 2016, le gouvernement de la République du Togo a adopté un décret qui donne mandat à Cina Lawson, la ministre chargée de l’Economie numérique, d’autoriser l’opérateur de téléphonie mobile Moov à exploiter la 3G. Selon Republic Of Togo, Moov pourra commercialiser jusqu’en 2021 cette technologie mobile qui était jusqu’ici le seul apanage de Togo Cellulaire.

Le gouvernement, dans son décret, indique que Moov devra s’engager à « opérer d’importants investissements dans l’infrastructure, l’extension de la couverture d’accès, la densification des zones couvertes et participer à la création d’emplois et particulièrement la participation des Togolais à des postes d’encadrement ». En permettant à Moov de faire son entrée sur le marché de la 3G, l’Etat veut rééquilibrer le marché du mobile en donnant aux opérateurs les mêmes atouts et aux consommateurs le pouvoir de choisir le service le plus avantageux pour eux.

Au Togo, seuls deux opérateurs télécoms se disputent le marché national. Il s’agit de Togo Cellulaire, branche mobile de l’opérateur historique Télécom Togo, et de Moov, filiale de Maroc Telecom.

Cependant, il n’est pas exclut un changement dans ce statu quo. Depuis juin 2014, la ministre de l’économie numérique annonce l’octroi prochain d’une licence d’exploitation de réseau de téléphonie mobile à un troisième opérateur.

agenceecofin.com

Aller en haut