mardi 22 septembre 2020
Accueil / Finances / Togo : Rencontre entre l’Etat et les acteurs du Système bancaire, autour de l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale

Togo : Rencontre entre l’Etat et les acteurs du Système bancaire, autour de l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale

Togo : Rencontre entre l’Etat et les acteurs du Système bancaire, autour de l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale

Il s’est tenu hier mardi 5 mai 2020, une rencontre entre le ministère de l’économie et des finances et les acteurs du système bancaire togolais (l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF), et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao)).

Cette réunion, présidée par Sani Yaya, ministre de tutelle, a tourné autour des effets du Covid-19 sur l’économie du pays. Il s’est ainsi agi d’analyser les impacts de la pandémie sur les services bancaires, et par voie de conséquence sur le secteur agricole et les PME.

pme

Ce fut l’occasion de rappeler les mesures mises en branle par le pays, notamment pour alléger la charge aux entreprises.

Ainsi on compte, au plan économique, « l’exonération des droits et taxes sur le matériel agricole, l’exonération des droits de douane et de la TVA sur l’importation de matériel et des médicaments qui s’inscrivent dans la lutte contre la crise du Covid-19 »; comme le souligne Sani Yaya.

sani

Mais encore « la suspension des pénalités de retard pour les entreprises qui se trouveraient dans l’impossibilité de déposer leurs états financiers dans les délais, selon le secteur d’activité ».

Rappelons également la mise en place, par le président Faure Gnassingbé, d’un Fonds de solidarité, avec pour ambition de mobiliser 400 milliards de FCFA, notamment au profit des entreprises et PME.

De son côté, Kossi Tenou, directeur national de la Bceao, a exposé les mesures prises par son institution pour une sortie réussie de la crise Covid-19.

La rencontre devrait se poursuivre aujourd’hui, avec les acteurs des microfinances.

togofirst

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut