Accueil / Bourse / Tokyo: le Nikkei finit en hausse de 0,49% grâce à Uniqlo et SoftBank

Tokyo: le Nikkei finit en hausse de 0,49% grâce à Uniqlo et SoftBank

Tokyo: le Nikkei finit en hausse de 0,49% grâce à Uniqlo et SoftBank

Tokyo – L’indice Nikkei de Bourse de Tokyo, qui avait débuté la journée de vendredi sur une tonalité hésitante, a fini sur un gain modéré de 0,49% grâce aux fortes progressions des deux poids-lourds SoftBank et Fast Retailing (marque de vêtements Uniqlo).

Des statistiques montrant une accélération de l’inflation et un sursaut d’activité en Chine ont aidé, atténuant les craintes concernant la deuxième économie du monde, selon des courtiers.

A l’issue des échanges, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a pris 82,13 points à 16.856,37 yens.

L’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a lui aussi pas mal oscillé avant d’afficher un gain de 0,36% (+4,88 points) à 1.347,19 points.

Sur le volet des changes, le dollar tournait autour de 104 yens, contre 103,80 yens jeudi à la fermeture, et l’euro s’est redressé aux environs de 114,70 yens contre 114,30 yens.

Sur les 225 composantes du Nikkei, 132 ont terminé dans le vert.

Deux des sociétés qui pèsent le plus dans la cote, le groupe Fast Retailing (connu pour ses vêtements Uniqlo) et le géant des télécoms SoftBank, ont été les locomotives du jour.

Le premier a présenté des comptes annuels 2015/16 pas très glorieux jeudi, mais a promis une forte amélioration en 2016/17, ce qui a donné de l’allant aux acheteurs. Fast Retailing a fini sur un gain de 4,98% à 34.800 yens, deuxième plus belle augmentation de vendredi.

SoftBank Group, qui compte justement parmi ses administrateurs le PDG de Fast Retailing, a de son côté réussi la quatrième plus forte hausse du Nikkei 225 ce jour, avec un gain de 3,29% à 6.710 yens.

- Sérénité vis-à-vis de la Thaïlande -

Le géant des télécommunications a annoncé vendredi la création d’un fonds dont il sera un important contributeur, visant une enveloppe globale de quelque 100 milliards de dollars (90 milliards d’euros), avec l’aide de partenaires.

Le SoftBank Vision Fund, qui sera géré par une filiale basée en Grande-Bretagne, recevra d’abord de SoftBank au minimum 25 milliards de dollars en cinq ans, a précisé le groupe du milliardaire nippon Masayoshi Son dans un communiqué.

Pourraient s’y ajouter jusqu’à 45 milliards de dollars apportés par le fonds souverain d’Arabie saoudite, Public Investment Fund, avec lequel a été signée cette semaine une lettre d’intention en ce sens.

Dans le même secteur des télécoms, NTT Docomo a pris 2,85% à 2.562 yens et KDDI 1,73% à 3.111 yens.

La remontée des cours du pétrole a profité aux groupes du secteur comme Inpex (+3,79%), JX Holdings (+1,68%) ou Showa Shell Sekiyu (+2,53%) qui avait été délaissé la veille du fait des tergiversations dans son projet de fusion avec Idemitsu.

L’action du groupe de publicité Dentsu a de son côté stagné à 5.140 yens en dépit d’une perquisition des autorités dans ses locaux à la suite de la reconnaissance d’un cas de “karoshi” (mort par excès de travail) parmi ses jeunes recrues. Une employée de 24 ans s’était suicidée en décembre 2015, une mort officiellement attribuée à un surmenage.

Les titres des constructeurs d’automobiles ont de leur côté fini dans le vert, aidés par un nouveau petit affaiblissement du yen. Toyota a pris 0,40% à 5.993 yens, Nissan 0,81% à 994 yens et Honda +0,69% à 3.070 yens.

Les trois constructeurs se sont montrés plutôt sereins quant à leur activité en Thaïlande où le décès du roi et le deuil pourraient perturber le fonctionnement d’entreprises étrangères sur place.

zonebourse.com

Aller en haut