Accueil / Mines & Energies / Total fait une offre de 400 millions $ pour acheter Gapco

Total fait une offre de 400 millions $ pour acheter Gapco

Total fait une offre de 400 millions $ pour acheter Gapco

Le géant pétrolier français Total a fait une offre de 40 milliards de shillings, soit 400 millions $, pour acheter Gulf Africa Corporation (Gapco), le plus grand importateur de pétrole du Kenya et ce, à travers sa filiale Total Outre-Mer.

Gapco, qui est également présente en Ouganda et en Tanzanie, est détenue à 76% par le groupe Reliance Industries du milliardaire indien Mukesh Ambani. Selon le quotidien kényan Business Daily, Total voudrait conclure la transaction d’ici la fin du mois de mai. Selon des sources proches du dossier, le montant final de la cession des parts de Gapco dépendra de ses stocks pétroliers au moment de la conclusion.

Mais des employés de Gapco accusent la société mère, Reliance Industries, de vouloir subrepticement conclure la transaction pour transférer son contrôle à Total à leur désavantage. Selon Peter Kajwang, un délégué de l’entreprise, Gapco avait annoncé être à la recherche d’un partenaire stratégique pour faire croître l’entreprise. Dans un mémo exhibé par celui-ci, Macharia Irungu, le directeur exécutif de Gapco, a explicitement dit qu’en ce qui concerne la recherche d’un investisseur stratégique qui ajoutera de la valeur à l’entreprise, « Gapco est en négociations avec plusieurs parties intéressées mais rien n’a encore été finalisé ».

Total Outre-Mer, qui détient 92,2 % de Total du Kenya, a refusé de commenter l’affaire.

Gapco contrôle 2,7% des ventes de pétrole au Kenya à travers 10 stations de carburant. La société compte 38 employés. En cas de succès, l’acquisition consolidera la pole position de Total sur le marché où il contrôle actuellement 18,5% des ventes de pétrole.

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut