Accueil / Bourse / Total Sénégal arrive officiellement sur la cote de la BRVM le 20 février 2015

Total Sénégal arrive officiellement sur la cote de la BRVM le 20 février 2015

Total Sénégal arrive officiellement sur la cote de la BRVM le 20 février 2015

La filiale au Sénégal du groupe énergétique français Total, débutera officiellement ses premiers pas sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière de l’UEMOA le 20 février 2015, a appris l’Agence Ecofin d’un communiqué diffusé par le marché financier sous régional

La procédure qui a été retenue pour la première cotation est la procédure ordinaire. Le premier cours des négociations sera ainsi déterminé sur la base des ordres d’achat et de vente, avec pour prix de base, la valeur de référence de l’action qui a été fixée de 12 000 francs CFA, prix auquel ont été diffusés les 1 005 300 actions dans le public en fin 2014.

L’arrivé de ce nouvel acteur sur le marché devrait redonner un coup de tonus aux investisseurs en quête de placement lucratif. Total se positionne comme un acteur majeur de l’énergie. Ses activités couvrent notamment tous les segments de l’industrie pétrolière et gazière et s’exercent aussi dans les domaines de la chimie et des énergies nouvelles.

Bien que sa place en terme de parts de marché soit relativement faible (23,3% en 2013), l’entreprise est l’actionnaire de référence au sein de 3 des 5 structures acteurs du secteur pétrolier au Sénégal. Une situation qui représente aussi un risque, car des difficultés financières pour ces entités, représenteraient aussi un défi pour Total Sénégal.

Un autre défi qui vient de s’ajouter est celui lié à la baisse des prix du pétrole sur le marché international. « Les activités de Total Sénégal sont affectées par la volatilité des prix du pétrole brut et des produits pétroliers. Une baisse ou des fluctuations importantes ou prolongées ou des écarts importants des prix affecteraient de manière défavorable les activités, les conditions financières ou les résultats d’exploitation de Total Sénégal », pouvait-on lire dans la note d’information.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut