Accueil / Finances / Transfert d’argent : WorldRemit et Wafacash nouent un partenariat sur le marché marocain

Transfert d’argent : WorldRemit et Wafacash nouent un partenariat sur le marché marocain

Transfert d’argent : WorldRemit et Wafacash nouent un partenariat sur le marché marocain

Du nouveau sur le marché du transfert d’argent au Maroc. Le service en ligne londonien WorldRemit et le leader marocain d’envoi de fonds Wafacash annoncent la signature d’un partenariat. Objectif : répondre à la demande croissante de transfert de fonds directs vers le Maroc de la part de la diaspora.

« Les Marocains peuvent désormais recevoir immédiatement des sommes envoyées par leurs proches vivant à l’étrange », se réjouit Samira Khamlichi, Directrice Générale de Wafacash.

Une nouveauté rendue possible grâce au partenariat fraîchement noué par Wafacash et la firme londonienne de transfert d’argent WorldRemit, selon un communiqué officiel parvenu à notre rédaction ce lundi 24 avril.

Avec un service disponible via une application mobile ou via le site internet de WorldRemit, tous ses abonnés, à partir de n’importe quel pays au monde pourront transférer de l’argent à leurs familles et proches au Maroc. Ceux-ci pourront récupérer les fonds transférés en espèces auprès de l’une des 1620 agences Wafacash répertoriés dans les principales villes du royaume.

« L’opération est très simple, puisque le bénéficiaire d’un tel transfert a seulement besoin de présenter son numéro de transaction unique et une pièce d’identité en cours de validité », explique M. Khamlichi.

L’objectif pour les deux firmes étant de « répondre à la forte demande de la population, qui sollicite de plus en plus à des proches expatriés l’envoi de fonds disponibles immédiatement dans le pays ».

Du côté de WorldRemit, le management se félicite pour ce nouveau partenariat avec le leader marocain du transfert d’argent, qui permettra à ses utilisateurs marocains de l’étranger de réagir plus rapidement aux demandes des leurs.

L’Afrique devient un marché de plus en plus privilégié pour les entreprises opérant dans le transfert d’argent. Et celles-ci ne lésinent plus sur les solutions technologiques permettant d’accélérer le processus d’envoi d’argent. Aux côtés de pays comme le Nigéria ou le Cameroun qui apparaissent généralement dans les premiers rangs des pays destinataires, le Maroc lui aussi est un marché important. Au royaume chérifien en effet, où 8 millions de citoyens sont expatriés, les transferts de fonds ont atteint les 7 milliards de dollars en 2015, représentant ainsi 7% du PIB cette année-là.

La Tribune Afrique

Aller en haut